Découvrir la région de Bodrum par la mer

Lundi 29 juin 2015 à 14h13

Mots clés : ,

Point de départ idéal pour une croisière dans le Golfe de Gökova au Sud ou vers Güllück au Nord, les bases de Sunsail et de Moorings, situées à Turgutreis, offrent aux plaisanciers une multitude de possibilités, à voile ou au moteur. 


Sous licence Creative Commons

Située à la croisée de la mer Égée et de la Méditerranée, la marina Dogus Turgutreis, l’un des trois ports de plaisance de Bodrum, est la porte d’entrée d’un vaste bassin de navigation parsemé de mouillages permettant de découvrir la Turquie d’hier et d’aujourd’hui. C’est également un point de départ pour une croisière dans les îles grecques du Dodécanèse.


À Bodrum, la saison de navigation, qui débute en avril pour se terminer fin octobre, offre, tout le long de la côte, des conditions météo propices, avec des températures qui dépassent fréquemment les 30 °C en été. La zone de navigation plus au nord, qui s’étend de Kusadasi au Golfe d’Hisarönü face aux îles Grecques du Dodécanèse, est en général plus ventée, avec en saison un vent dominant d’Ouest-Nord-Ouest, le Meltem, qui souffle de 10 à 20 nœuds en se renforçant l’après-midi, avant de faiblir en soirée. La zone sud, qui va du Golfe d’Hisarönü jusqu’à l’île de Kekova, à l’Est, reste quant à elle sous l’influence du Meltem, qui perd en puissance en allant vers l’Est. Hors période de Meltem, la côte est soumise à un phénomène de brise de terre le matin souvent faible, et de brise de mer soufflant entre 10 à 15 nœuds l’après-midi. L’été, les vents suivent le relief, ce qui peut générer parfois de très fortes risées dans les chenaux, ou derrière les îles. Côté marées, le marnage est très faible comme partout en Méditerranée, et varie de 30 à 60 centimètres.

 


Les plus belles escales de la côte turque

Pour les amateurs de voile, Sunsail préconise une croisière de deux semaines, afin de profiter au maximum de la région. L’itinéraire classique emmène tout d’abord les plaisanciers à Gumusluk, un petit village de pêcheurs construit sur le site de l’ancienne cité antique de Myndos où se trouve un mouillage en eau peu profonde entre le promontoire Ouest et l’île Taysan, entourée de mosaïques submergées que l’on peut admirer en faisant du snorkelling. Cap ensuite sur Maya Marina et son complexe touristique haute de gamme, à 10 milles de Taysan. Si vous préférez le calme, privilégiez la baie d’Asin Liman, située à proximité des vestiges de la cité antique de Lassos. On peut y voir un temple de Zeus, l’enceinte fortifiée de la ville, l’agora et un petit théâtre. En poursuivant votre navigation vers Kazikli, ne manquez pas Paradise Bay, un petit coin de paradis niché entre les pointes Alangul Burun et Kara Burun. L’eau cristalline est un véritable aquarium géant, idéal pour les amateurs de plongée. Gundogan et ses eaux propices au windsurf font également partie des escales incontournables aux alentours de Bodrum. Vous y découvrirez un joli monastère en ruines au terme d’une balade d’un kilomètre au départ du village de pêcheurs. Après une journée de repos, Sunsail conseille d’appareiller en direction de la baie de Cokterme, enclavée entre des collines accidentées couvertes de pins sur les hauteurs et d’oliveraies près de la côte. Escale privilégiée des plaisanciers, elle permet notamment de découvrir les secrets de la fabrication des tapis. De quoi en apprendre plus sur l’artisanat local, avant de reprendre la mer, direction Akbuk Burun, une petite péninsule à l’Est du village d’Oren, où l’on peut visiter les ruines de l’ancienne Keramos, où arches, remparts, tombes et cale de chantier naval témoignent du passé maritime de la ville. Avant de revenir à Turgutreis, ne manquez pas de vous arrêter à Degrimen Buku. Cette baie aux rivages découpés, connue également sous le nom de English Harbour – la baie a servi de base au Special Boat Squadron britannique pendant la Seconde Guerre Mondiale –, vaut le coup d’œil pour ses forêts de pins. Enfin, ne manquez surtout pas le port de Bodrum et le château Saint-Pierre construit sur les ruines du mausolée du roi Mausole, qui abrite l’un des plus grands musées d’archéologie sous-marine de Méditerranée. Très touristique et animée une fois la nuit tombée, la ville a su conserver son côté bohème.


Pour une croisière d’une semaine au moteur, Moorings, qui possède également une base à Turgutreis, conseille de profiter de la ville pendant une journée avant de mettre le cap sur Cökertme, puis Akbuk, un cap rocheux formant une baie abritée. L’itinéraire proposé vous emmène ensuite à la découverte de Sedir Adasi, une petite île couverte de pins et d’oliviers sur laquelle se trouvait la ville antique de Cedrae, dont il reste encore aujourd’hui quelques vestiges, avant de se diriger vers Degirmen Buku, une baie étroite et profonde creusée entre les collines couvertes de bois. On y trouve un mouillage tranquille au fond de la baie.

 

LIRE AUSSI 

Istanbul et ses ravissantes rives du Bosphore


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction