Pour une planète verte... des cargos tractés par cerf-volant

Samedi 11 juillet 2015 à 13h54

Semaine du kite - Nous terminons notre série consacrée au kitesurf par la pari fou du navigateur français Yves Parlier, utiliser un cerf-volant pour tracter un porte-conteneurs. D'ici quatre ans, il souhaite équiper les navires de plaisance et de pêche, mais aussi les cargos, d'ailes inspirées du kitesurf pour une planète plus verte.


Sous licence Creative Commons

Une économie d’énergie significative


Avec une aile de 320 m2 et un navire de 200 m de long, l'économie en carburant est d'environ 25% sur une traversée de l'Atlantique, soit 134 tonnes de CO2, explique Yves Parlier. Des experts de l'ONU estiment quant à eux à 20% la réduction possible de la consommation des navires grâce à une traction complémentaire par cerf-volant. Quand on sait que 90% du transport de marchandises mondial se fait par voie maritime, le calcul est vite fait en termes de réduction d'émissions de CO2. « Le transport maritime, représente 50% de la consommation d'hydrocarbures au monde et 13% des émissions de gaz à effet de serre », note Yves Parlier, selon qui « utiliser un appoint avec le vent aurait un impact assez considérable ».

 


Une aile de 200 m
2

L’idée du navigateur, détenant l'un des plus beaux palmarès de la voile française, s’inscrit dans le cadre de projets innovants développés depuis dix ans en France au service de l'économie bleue. Baptisé "Beyond The Sea", le projet s'inscrit dans un programme visant à créer des navires propres, sûrs et plus économes.Ce projet lancé en septembre 2014 et testé sur un chalutier de 90 tonnes vise à concevoir d'ici quatre ans une aile de 200 m2 pour tracter des navires de 18 à 60 mètres, essentiellement des navires de pêche ou de grande plaisance, avant la conception d'une aile de 800 m2 destiné aux cargos.


Parmi les partenaires du navigateur français figurent le centre de recherche d'une école d'ingénieurs, Ensta Bretagne, et l'armateur CMA-CGM, numéro trois mondial du transport maritime par conteneur. Ce groupe compte mettre à disposition un cargo sur une ligne régulière pour tester le dispositif. « Ce n'est pas un projet gagné d'avance, il y a des difficultés à lever, c'est pour ça qu'on a lancé des programmes de recherche », analyse Kostia Roncin, enseignant-chercheur à l'Ensta Bretagne.

 


Les principaux avantages

Son faible encombrement, son adaptabilité à tous type de bateau, le lancement, le pilotage et la récupération entièrement automatisés en font une alternative crédible. 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction