Plongée : destination requins

Mercredi 15 juillet 2015 à 13h47

Mots clés : ,

Semaine de la plongée - Les requins ne sont pas toujours craints. La rencontre avec les super-prédateurs est même parfois désirée et provoquée. Ainsi les plongeurs sont de ceux qu'elle fascine, les croisières spéciales "requins" ne cessent de se développer et certaines destinations sont des valeurs sûres pour vivre le face-à-face avec le squale. Itinéraire en cinq espèces emblématiques.


Les requins peuplent les océans depuis quatre cents millions d'années. La grande tribu compte près de 500 espèces, aux mœurs et comportements bien différents, du requin territorial au grand voyageur, du grégaire au solitaire, du super-prédateur au glouton de plancton, de taille "standard" au géant de 18 m. Sur ces 500 espèces, cinq sont considérées comme potentiellement dangereuses : requins blanc, mako, longimane, bouledogue et tigre. Les autres ne sont pas pour autant à chatouiller ! Les requins sont des prédateurs naturels, au sommet de la chaîne alimentaire marine. Comme le lion roi de la savane, eux règnent dans les océans.


Requin marteau halicorne (Sphyrna lewini)

Dans le Pacifique Est, l'archipel des Galapagos, isolé en plein océan à près de mille kilomètres des côtes de l'Équateur, l'île"rocher" de Malpelo au large de la Colombie, et l'île Cocos du Costa Rica, tous inscrits au patrimoine mondial de l'humanité, sont sans conteste les trois "points chauds" de la planète où l'on peut plonger avec le requin marteau halicorne. Cette espèce à la silhouette pour le moins étrange, avec ses deux yeux placés de chaque côté de son rostre aplati, peut atteindre 3,50 m de long. Elle évolue en bancs parfois importants mais, plutôt timide, sans trop s'approcher des plongeurs.

Autres destinations : Soudan, Polynésie (Tuamotu) de novembre à avril, Malaisie d'avril à juin, mer de Cortez à l'automne.


Requin dagsit (Carcharhinus amblyrhynchos)

Les plongeurs côtoient le dagsit toute l'année en Polynésie, notamment aux Tuamotu, en particulier à Rangiroa (passe de Tiputa) et Fakarava (passe de Tumakohua). Le dagsit (ou requin gris de récif) est un petit requin de 2,50 m tout au plus, au comportement grégaire, les bancs de centaines d'individus ne sont pas rares. L'animal peut se montrer menaçant face à l'intrus. Gros dos, nageoires pectorales pointées vers le bas et museau relevé sont mauvais signe et invitent à s'en retourner calmement.

Autres destinations : Nouvelle-Calédonie, océan Indien.


Requin océanique (Carcharhinus longimanus)

La mer Rouge est sans conteste LA destination longimanus, bien que l'aire de répartition du squale concerne toute la ceinture tropicale.
Le requin océanique peut mesurer jusqu'à 3,50 m. On le rencontre loin des côtes, souvent escorté d'une troupe de carangues pilotes. Pour ne pas manquer sa chance, on choisira la croisière, vers des sites réputés pour leurs tombants vertigineux : les îles Brothers, au large de El Quseir, le récif de Daedalus (500 m de long pour 300 m de large), situé à près de 100 km des côtes de Marsa Alam, ou le récif d'Elphinstone, beaucoup plus proche (à une dizaine de kilomètres seulement). Les croisières BDE proposent les trois destinations. Plus au sud, à hauteur du Tropique du Cancer, Saint John's reef est également bien fréquenté. Ne vous étonnez pas si le puissant prédateur vient au contact, c'est un requin curieux et opportuniste.


Requin tigre (Galeocerdo cuvier)
L'Afrique du Sud est une destination réputée. Le squale y est présent toute l'année (avec une meilleure période de novembre à août), notamment dans la province de Kwazulu-Natal, sur la côte est. Prédateur puissant, au corps massif, mesurant facilement 3 à 4 m (jusqu'à 6 m), le tigre est, avec le grand requin blanc, l'un des plus redoutés. Il faut dire qu'il est responsable de nombreux accidents et attaques mortelles (c'est lui notamment qui sévit à La Réunion depuis trois ans)... Son opportunisme (le fait qu'il soit très peu sélectif dans le choix de ses proies, jusqu'à se satisfaire de charognes) pourrait en partie expliquer son agressivité.

S’il faut bien sûr rester sur ses gardes en présence d’un requin tigre, et préférer organiser ses plongées avec un guide compétent, connaissant les réactions de l’animal et sachant y faire face, pour autant les plongeurs sont rarement victimes d’attaque. Sans doute le bruit des bulles qu’ils relâchent et l’effet de groupe de la palanquée indiquent à l’animal qu’il ne peut s’agir là de proies délectables (contrairement aux surfeurs qui, vus du dessous sur leur planche, peuvent être confondus avec des tortues ou des otaries)…

Autres destinations : Polynésie, Grande Barrière australienne.


Requin baleine (Rhincodon typus)
C'est le gentil de la troupe : il ne mange que du plancton (et un petit poisson de temps en temps) ! Le requin baleine mesure en moyenne 12-14 m, et jusqu'à 18 m (pour une trentaine de tonnes) : c'est le plus grand poisson existant au monde. D'ordinaire solitaire, les périodes de reproduction ou de pontes du corail sont l'occasion de rassemblements. En palmes-masque-tuba, vous ne manquerez pas de les croiser au Mexique : côté Atlantique au large de la péninsule du Yucatan, près de la réserve naturelle de Yum Balam, de juin à septembre, et côté Pacifique, en mer de Cortez, plutôt en fin d'été et automne.

Autres destinations : Maldives, Australie ouest, Madagascar, Mozambique, Indonésie.

LIRE AUSSI

Alban Michon - "La glace raconte une histoire"  
Plongée : que faire si vous trouvez un trésor englouti?


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction