Voile classique : France signe son grand retour en Méditerranée

Samedi 1 août 2015 à 07h02

Après avoir régaté deux saisons sur la façade Atlantique, France reviendra pour la première fois depuis 2013 en Méditerranée, où le bateau participera à la Monaco Classic Week, aux Régates Royales de Cannes – Trophée Panerai et aux Voiles de Saint-Tropez.


Crédit photo : Philip Plisson

Après deux saisons en Atlantique, France, le 12 MJI mythique à bord duquel le Baron Bich a mené trois campagnes de l’America’s Cup en 1970, 1974 et 1977, renouera cet été avec la Grande Bleue. « Nous avons beaucoup navigué l’an dernier, et même passé le Raz de Sein. Nous avons participé à de nombreuses régates sur la façade Atlantique, notamment au Grand Prix de l’École Navale de Brest, où nous avons fait une belle prestation. Cela nous a permis de découvrir un plan d’eau superbe. Et puis, l’ensemble de l’organisation et l’Amiral Hello nous ont réservé un accueil très chaleureux, souligne Thierry Verneuil, président de BIC Sport et secrétaire général de l’AFCA. Nous avons ensuite régaté à Bénodet avec la flotte classique de l’Atlantique. L’accueil était très sympa comme d’habitude et le plan d’eau vraiment intéressant ». Vainqueur du Tour de l’île de Groix, France a ensuite participé au Trophée Gavottes à La Baule, où il a retrouvé l’ensemble de la flotte des Pen Duick. « Nous avons refait à peu près le même parcours cette année, avec quelques régates en plus comme le Tour de Belle-Ile auquel nous n’avions pas pu participer l’an dernier à cause d’un vent trop fort. Cette édition était fantastique et nous avons réalisé un beau résultat en terminant 19e. Vu le plateau de bateaux modernes et rapides, c’est une très belle performance », poursuit Thierry Verneuil. Ravi de ses deux saisons passées à régater sur les côtes Atlantique, l’équipage de France souhaitait, depuis la mise à l’eau du bateau, retourner naviguer en Méditerranée. « Il n’y a pas beaucoup de 12 M JI en Atlantique. On espère qu’il y en aura plus en Méditerranée afin de pouvoir naviguer en flotte et de partir sur la même ligne de départ. On a hâte de naviguer au contact d’autres 12 M JI, avec la victoire en ligne de mire, confie Thierry Verneuil. Nous n’avons pas pu aller y régater avant car cela demande beaucoup d’organisation et que cela coûte également de l’argent, vu que le bateau est basé à La Trinité-sur-Mer ».

 

Cap sur Monaco, Cannes et Saint-Tropez

Après les Voiles de Légende – Trophée Gavottes, qui se disputeront à La Baule du 15 au 19 août prochains, France quittera donc son port d’attache de La Trinité-sur-Mer pour prendre le chemin de la Méditerranée, par la route cette fois. « Nous chargerons le bateau sur un camion pour le descendre en Méditerranée. Le grutage aura lieu probablement à Antibes, indique Thierry Verneuil. France participera à la Monaco Classic Week du 9 au 13 septembre, avant de régater un peu à Villefranche-sur-Mer » Le bateau poursuivra ensuite son périple méditerranéen à Cannes, où il est attendu aux Régates Royales – Trophée Panerai. « Nous participerons à la Coupe du Yacht de France, la course de liaison entre Cannes et Saint-Tropez, avant de terminer la saison aux Voiles de Saint-Tropez, où l’on aimerait bien lancer un défi à Ikra lors de la traditionnelle journée des défis du jeudi ». À bord, on retrouvera comme à l’accoutumée un équipage de 12 personnes, composé d’équipiers expérimentés mais également de jeunes de La Trinité-sur-Mer qui officient notamment sur la plage avant, auxquels peuvent s’ajouter deux invités par régate. Un bon moyen de perpétuer la tradition instaurée par le Baron Bich, qui a formé toute une génération de marins à bord du bateau classé Monument historique depuis 1992, mais également de préparer l’avenir. « Nous sommes toujours dans une logique de formation de jeunes, dans l’optique de leur passer la main un jour. C’est une grosse responsabilité de prendre en charge un tel bateau, du coup, nous privilégions les jeunes de 25 à 25 ans ». Si pour l’heure, l’association n’a pas encore décidé si elle poursuivra ou non l’aventure en Méditerranée l’an prochain, elle espère pouvoir amener le bateau à Newport dans un futur proche, et pourquoi pas dès 2017. « France, qui a participé à trois campagnes d’America’s Cup à Newport, devrait un jour y retourner, d’autant plus qu’il y a une concentration de 12 M JI incroyable là-bas, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde. Un championnat du monde de 12 M JI est en train de se mettre en place pour 2017. Il n’est pas impossible que l’on y participe », conclue Thierry Verneuil. D’ici là, de belles régates attendent le bateau et son équipage, à La Baule, dans un premier temps, puis en Méditerranée.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction