Températures de l’eau en baisse

Mardi 4 août 2015 à 12h34

Mots clés : , , , ,

Même en plein été avec un soleil omniprésent et une chaleur accablante la température de l’eau à la plage peut perdre 5°C en l’espace de quelques jours : le responsable est l’upwelling.


Crédit : nautisme.com

Pourquoi cette baisse de la température de l’eau alors que la chaleur persiste ? Tout simplement parce que l’eau chaude en surface est remplacée par de l’eau froide venue des profondeurs. Ce phénomène est assez récurrent dès que le vent devient modéré.


Le phénomène d’upwelling

 

 

Ces remontées d’eau froide peuvent avoir lieu pour deux raisons : le premier mécanisme qui a souvent lieu sur des zones géographiques restreintes est le suivant :

Lorsque le vent souffle de la terre vers la mer, il repousse les eaux de surface vers le large créant un déséquilibre. L’eau de surface initialement douce se retrouve remplacée par de l’eau située dans une couche immédiatement en dessous. Mais plus on descend en profondeur et plus l’eau est froide car les rayons du soleil sont absorbés par toutes les couches supérieures. Entre 40 et 100m de profondeur la température devient franchement plus froide car plus aucun rayon de soleil n’y parvient pour réchauffer ces couches. Et même si dans sa remontée l’eau profonde se réchauffe un peu elle n’est pas aussi chaude que l’eau de surface exposée constamment au soleil.

 

En France métropolitaine, ce phénomène est fréquent lorsque le Mistral ou la Tramontane se lèvent. Ainsi le week-end du 31 juillet et du 1er août a été marqué par des températures de l’eau contrastées en Atlantique et en Méditerranée. L’eau n’affichait sur la plage que 13°C à St Gilles Croix de vie en Vendée, localité exposée à un vent de terre depuis quelques jours (29 au 31 juillet) et Seulement 18°C à Marseille, où soufflait le Mistral. La tramontane a également provoqué une chute sensible de la température de l’eau la semaine dernière où elle est tombé à 17°C au Cap d’Agde.


D’autres causes météorologiques

 

D’autres facteurs peuvent expliquer ce phénomène d’eau fraîche. Ainsi, la fraîcheur de la fin juillet où les nuit étaient plutôt froides pour la saison ont contribué à refroidir la surface marine aux côtes. Les après-midi frais ont renforcé ce phénomène sur l’Atlantique, notamment entre les côtes sud bretonne set la Vendée.

Les grandes marées ont également pu jouer un rôle important puisque le brassage de l’eau y est plus important, faisant alors remonter de la fraîcheur des profondeurs.


A quoi s’attendre ce week-end ?

 

Actuellement l’eau affiche 17 à 18 en Manche, 17 à 22 en Atlantique (du sud Finistère au pays basque) et 22 à 26 en Méditerranée, du Golfe du Lion aux côtes orientales de l’Ile de beauté). Cette température devrait rester stable en général. En l’absence de Mistral et de Tramontane, vous devriez donc échapper aux « mauvaises surprise » en Méditerranée.

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction