Italie : le pays des trombes marines ?

Mardi 18 août 2015 à 11h59

Mots clés : , , , , ,

De multiples et très impressionnantes trombes marines ont été prises en photo par les baigneurs et plagistes le week-end dernier à Gênes en Italie. Pourquoi ce pays regroupe-t-il la majorité des trombes marines photographiées ?


Crédit : Severe Weather Europe Facebook

Le week-end du 15 et 16 août a une fois de plus été le théâtre de l’un des plus beaux spectacles naturels du monde : la rencontre entre ciel et mer, engendrée par un temps chaotique. Des trombes marines de grande envergure, mais aussi une double trombe marine, ont impressionné les touristes sur les bancs de plages de Gênes. Une fois de plus. Car les côtes italiennes surgissent dans les clichés des chasseurs d’orages, de tornades et de trombes, presque sans interruption tout au long de l’année.


Des trombes fréquentes en Europe


En France, on les rencontre surtout en Méditerranée en automne lorsque des descentes d’air froid d’origine polaire se produisent au-dessus d’une mer encore chaude, mais elles peuvent se produire sur tous les littoraux. Comme pour les tornades terrestres, c’est le nuage d’orage qui crée le tourbillon : un tuba lorsqu’il reste en l’air, une trombe lorsque celui-ci touche l’eau. Ces trombes marines, qui peuvent durer une dizaine de minutes, n’ont pas l’ampleur des trombes terrestres (tornades). Les vents peuvent tout de même y approcher les 100 km/h et constituent un danger pour la navigation. Elles tendent à se dissiper en atteignant le rivage, mais débordent parfois sur les plages sur quelques centaines de mètres en emportant tout ce qui se trouve sur leur chemin. Il est par contre très rare qu'elles créent des dommages en mer : bien visibles par les navires, les trombes sont souvent inoffensives. Les bateaux qui prennent tout de même le risque de s'aventurer en mer par temps orageux ne doivent surtout pas tenter de s'en approcher : ceux-ci pourraient se retrouver aspirés par le tourbillon, de la même manière qu'une tornade sur terre


L’Italie, pays des trombes ?


Si les Etats-Unis sont célèbres pour les tornades, l’Italie est bien connue des passionnés météo pour ses trombes marines. Plusieurs raisons permettent d’expliquer cette abondance de trombes marines sur les côtes italiennes et en particulier sur le golfe de Gênes :


- Le littoral italien est particulièrement vaste d’où la plus grande probabilité d’observer ce phénomène maritime


- La Méditerranée est particulièrement chaude sur les côtes italiennes (les 30°C en mer ont été atteints fin juillet) d’où le fort risque d’orages lié au conflit de masses d’air


- Le golfe de Gênes est le lieu de résidence presque hebdomadaire, voire plus, de dépressions qui viennent se caler entre les Alpes italiennes d’un côté et la Corse de l’autre


- La pratique de «la chasse aux orages, tornades et trombes» est très répandue en Italie, d’où le grand nombre de photos de phénomènes météorologiques
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction