Hawaï : une météo de moins en moins paradisiaque ?

Mardi 1 septembre 2015 à 11h32

Mots clés : , , , , , ,

La destination préférée des touristes américains se caractérise par son climat idéal sans menace cyclonique. Pourtant, l’archipel a été frôlé par plusieurs tempêtes tropicales ces dernières semaines, explication.


Houle provoquée par le cyclone Ignacio ce lundi à Hawaï. Crédit : Alberto Leiva

Connu pour sa météo calme et clémente une grande partie de l’année, sans risque de catastrophe (hormis la menace d’éruption volcanique), Hawaï est une destination de rêve : de 23 à 30°C l’été, jusqu’en octobre, avec des pluies très rares, et de 18 à 26°C l’hiver avec des averses plus fréquentes entre novembre et janvier. Le danger majeur des îles d’Hawaï reste par-dessus tout ses vagues. Spot de surf mondialement connu, le Banzai Pipeline à Oahu est probablement également le plus dangereux : ses vagues pouvant atteindre 9 mètres ont déjà tué 10 surfeurs, la plupart du temps en les poussant violemment contre les récifs.


Contrairement à la plupart des autres îles tropicales, les menaces cycloniques sont rares. En 1982, une dépression tropicale (Daniel) avait touché Hawaï fin juillet, suivi d’une tempête tropicale (Gilma) début août. Cette succession de phénomène cyclonique sur le 50éme Etat des Etats-Unis a été exceptionnelle, puisque peu de cyclone passent réellement sur ces îles. La plupart des tempêtes tropicales et cyclones passent à proximité, sans réel impact. Cette situation s’est pourtant répété pour la deuxième fois en plus de 60 ans en août 2014, avec les passages successifs de deux phénomènes. Ces deux cyclones ont apporté de forts cumuls de pluies, avec des vents forts.
Le cyclone le plus marquant ayant touché Hawaï reste Iniki en 1992, un cyclone de catégorie 4 ayant entrainé la mort de 6 personnes, et surtout connu pour avoir fortement perturbé le tournage du 1er volet de la saga cinématographique Jurassic Park.


Hawaï à nouveau touché cette semaine


Le cyclone Ignacio a traversé les îles Hawaï ce lundi 31 août et ce mardi 1er septembre en provoquant de très fortes pluies, de puissantes rafales de vent et une houle cyclonique avec des vagues de 3 à 5 mètres. Situé derrière Ignacio, le cyclone Jimena progresse vers l'ouest. Celui-ci passera à proximité d’Hawaï à priori sans impacter directement l’archipel.

Comment expliquer cette soudaine recrudescence de phénomènes cycloniques depuis l’été 2014 ? Le phénomène El Nino, anomalie plus ou moins régulière de la température des océans, a débuté l’année dernière. Selon les résultats communiqués par des climatologues de la NOAA américaine, le réchauffement de la mer dans le Pacifique pourrait atteindre +2°C cet automne et en début d'hiver. Cette surchauffe de l’eau, qui devrait durer jusqu’au printemps 2016, entraine un risque plus important de cyclones plus intenses dans l'océan Pacifique, entre autres.

A lire :

Le El Nino 2015 sera-t-il historique ?

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction