L’élite mondiale du surf a rendez-vous dans les Landes

Lundi 5 octobre 2015 à 14h03

L’élite mondiale féminine et masculine de la planète surf a rendez-vous dès demain sur le Roxy Pro France et le Quiksilver Pro France. Les deux compétitions, qui joueront un rôle majeur dans la course au titre mondial, se termineront le 17 octobre.


Sous licence Creative Commons

La seule étape métropolitaine du Samsung Galaxy Championship Tour aura lieu une nouvelle fois dans les Landes sur les plages de Seignosse, Hossegor et Capbreton, réputées pour leurs vagues à la fois redoutables et imprévisibles. « Cette année, le Roxy Pro France et le Quiksilver Pro France auront lieu en même temps à cause du calendrier international, explique Cheyne Bradburn, de la World Surf League Europe. Il y a deux étapes en Europe cette année, une à Cascais du 22 au 28 septembre pour les filles, et une à Cascais et à Peniche du 20 au 31 octobre pour les hommes ». Cette année, c’est la plage des Culs-Nus, à Hossegor, qui a été retenue pour la compétition. « Nous avons choisi un site un peu plus au Sud que l’an dernier car nous sommes obligés de nous adapter aux conditions de vagues. C’est la dernière plage avant Seignosse en allant vers le Nord, après la plage de La Gravière, qui fait partie de nos solutions de repli, tout comme Les Estagnots à Seignosse et la plage du Santocha à Capbreton », précise-t-il.

 

 

Le Quiksilver Pro France, étape cruciale dans la course au titre

9e des 11 manches que compte le Samsung Galaxy Championship Tour, le Quiksilver Pro, qui fait partie des étapes les plus prestigieuses et les plus attendues du circuit, réunira les 34 meilleurs surfeurs mondiaux du moment, avant les deux dernières épreuves de la saison, qui se disputeront au Portugal puis à Hawaï. Tous auront à cœur de briller sur les vagues landaises et de marquer des points précieux dans la course au titre, menée pour le moment par l’australien Mick Fanning. « Les vagues sont assez particulières dans les Landes et changent chaque année. Il est donc difficile de désigner un grand favori, indique Cheyne Bradburn. Cependant, cette étape réussit bien en général à Mick Fanning, Kelly Slater ou encore John John Florence, vainqueur de l’édition 2014 ». Il faudra également surveiller Adriano de Suza et Filipe Toledo, respectivement 2e et 3e au ranking provisoire de la World Surf League, Owen Wright, Julian Wilson, Gabriel Medina ou encore le Réunionnais Jérémy Florès, actuel numéro 8 mondial, qui s’est imposé sur le Billabong Pro Tahiti au mois d’août, et qui aura à cœur de briller « à domicile ». Côté français, Michel Bourez, originaire de Tahiti, à qui les vagues d’Hossegor réussissent plutôt bien en général, sera également de la partie. Mais pour espérer l’emporter dans les Landes, les surfeurs devront maîtriser la diversité des spots, dompter les beach breaks landais et la versatilité des vagues soumises à de multiples variations en fonction des courants, des bancs de sable, des vents et des marées.


 

Les meilleures surfeuses mondiales en lice sur le Roxy Pro

Avant-dernière étape du circuit pour les filles avant le Target Maui Pro (21 novembre du 4 décembre), le Roxy Pro France, auquel participeront les 17 meilleures surfeuses mondiales, jouera également un rôle déterminant dans la course à la couronne mondiale, marquée par un duel au sommet entre la numéro 1 mondiale Carissa Moore et Courtney Conlogue. Parmi les grandes favorites de l’étape française, on retrouve également la numéro 6 mondiale Tyler Wright, qui avait survolé la compétition d’une main de maître l’an dernier, en décrochant quatre notes au-dessus du 9/10 lors de la finale épique qui l’avait opposé à Courtney Conlogue, la numéro 3 mondiale Sally Fitzgibbons ou encore la sextuple Championne du Monde Stéphanie Gilmore. Blessée au genou en début de saison, l’Australienne a dû déclarer forfait sur plusieurs étapes de la saison, mais elle devrait signer son grand retour dans les Landes. Du côté des Françaises, Johanne Defay, numéro 7 mondial, pourrait elle aussi réussir à tirer son épingle du jeu. « Johanne est en forme en ce moment. Elle s’est elle aussi imposée sur une étape cette saison en Californie. Espérons qu’elle réussisse à gérer la pression », commente Cheyne Bradburn. La Réunionnaise, qui dispute seulement sa 2e saison parmi l’élite mondiale féminine, a rapidement trouvé ses marques sur le circuit. 3e à Fidji, 5e à Bells en Australie, elle a signé sa première victoire sur le Samsung Galaxy Women’s Championship Tour à Huntington Beach cet été.

 

 

De nombreuses animations au programme

Si les meilleures surfeuses et surfeurs mondiaux assureront le spectacle sur la plage, de nombreuses animations viendront ponctuer la compétition à terre. « Le village des partenaires sera installé sur la place des Landais à Hossegor comme l’an dernier. Chaque partenaire disposera d’un espace dédié aux animations et aux activations grand public, souligne Cheyne Bradburn. La compétition sera quant à elle retransmise en direct sur un écran géant. Et comme il ne devrait y avoir que cinq ou six jours de compétition sur les 12 jours de l’événement, l’écran géant servira aussi à la projection de film sur le surf, de vidéos retraçant les meilleurs moments de la saison, et sûrement un match de la Coupe du Monde de Rugby ». Des initiations aux sports de glisse seront également proposées en marge de la compétition.

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction