Saint-Tropez joue la carte du nautisme

Mercredi 7 octobre 2015 à 08h40

Alors que les Voiles de Saint-Tropez viennent de se terminer, Nautisme.com profite de l’occasion pour vous faire découvrir ou redécouvrir la Cité du Bailli de Suffren, qui attire à la fois la jet-set internationale et les amateurs de nautisme venus des quatre coins du monde séjourner dans cet authentique village provençal.


Tournée depuis toujours vers la mer, Saint-Tropez, surnommée la « Cité du Bailli de Suffren », a fait du nautisme l’un de ses axes touristiques majeurs. « Saint-Tropez est très bien dotée en termes d’événements nautiques et de nautisme de manière générale. La Société Nautique de Saint-Tropez organise des régates tout au long de l’année, qui attirent de nombreux marins mais également beaucoup de visiteurs, nous explique Claude Maniscalo, le directeur de Saint-Tropez Tourisme. Outre les régates incontournables que sont les Voiles de Saint-Tropez et la Giraglia Rolex Cup, une dizaine de régates ont lieu ici en dehors de la période estivale ». Parmi ces manifestations véliques, citons les Voiles d’Automne, qui auront lieu du 6 au 8 novembre prochains, la Coupe des Dames, le Festival Armen, les 900 Nautiques de Saint-Tropez, la Coupe de l’Hippocampe ou encore le Trophée Bailli de Suffren, sans oublier le Trophée Pourchet et les Voiles Latines. Autant de régates qui contribuent à faire rayonner la ville dans le milieu nautique mais également bien au-delà des frontières. « Le nautisme est l’un des axes forts de notre programme d’animations, mais ce n’est pas le seul, poursuit Claude Maniscalo. Nous organisons également de nombreux concerts de musique à la Citadelle, des soirées théâtres, des expositions, des rassemblements de Porsche ou de Ferrari ou des événements sportifs, tels que le Classic Tennis Tour ».

 


Un authentique village provençal

Saint-Tropez, qui compte 4 500 résidents à l’année, accueille chaque année de nombreux visiteurs qui affluent des quatre coins du monde. « Nous accueillons sur l’année quelque 6,2 millions de visiteurs en provenance de 85 pays différents, souligne Claude Maniscalco. Depuis que les Américains viennent moins, nous démarchons de nouvelles destinations à l’international afin d’attirer les touristes, en ciblant une clientèle haut de gamme, que nous accueillons dans nos palaces et nos hôtels de luxe. Le village est très beau et préservé. Et c’est le seul village de bord de mer qui a su conserver son authenticité », rappelle Claude Maniscalco. Si le site en lui-même attire de nombreux visiteurs, Saint-Tropez séduit également pour ses boutiques de luxe qui représentent quelque 200 marques internationales, sa multitude de restaurants et sa gastronomie locale ou étoilée, ses plages, dont celles de Ramatuelle et de Pampelonne, la centaine d’activités sportives qui y sont proposées dont le golf et le polo, sa vie nocturne très animée en saison mais également ses musées, dont le Musée de l’Annonciade. Ce dernier rappelle que Saint-Tropez a été l’un des foyers les plus actifs de l’avant-garde picturale au début du XXe siècle grâce à Paul Signac, qui a découvert le petit port de pêcheurs en 1892 à bord de son yacht l’Olympia, et qui y a installé son atelier, La Hune, où il a invité de nombreux peintres. Aujourd’hui, l’édifice recense de nombreuses peintures appartenant aux mouvements, pointilliste, nabis et fauve. On peut notamment y admirer des toiles de notoriété internationale parmi lesquelles des œuvres d’Henri Matisse, de Georges Braque, de Paul Signac, d’André Derain ou encore d’Albert Marquet, pour ne citer qu’eux. « Le Musée de la Citadelle, qui a ouvert il y a deux ans, vaut également le détour, poursuit Claude Maniscalo. Il raconte l’histoire maritime de Saint-Tropez et met à l’honneur les grands hommes tels que le Bailli de Suffren, le Général Allard ou Hippolyte Bouchard, qui ont sillonné les mers ». Ce Musée, installé dans le donjon de la Citadelle, l’un des lieux historiques et culturels les plus visités du Var, permet également de s’immerger dans le quotidien des femmes et des hommes qui ont façonné au fil des siècles le Saint-Tropez d’aujourd’hui. « Le Musée des Papillons, créé par le peintre Dany Lartigue, le fils du photographe Jacques-Henri Lartigue, est également une pure merveille », ajoute-t-il. Une vaste sélection de toutes les espèces diurnes des papillons de France, récoltée par son fondateur au cours de plusieurs décennies est exposée dans l’ancienne maison de famille des Lartigue, dont la ville de Saint-Tropez a fait l’acquisition. Près de 35 000 spécimens sont exposés. Si vous allez à Saint-Tropez, ne manquez pas également d’arpenter le port pour admirer les yachts des milliardaires amarrés face à Sénéquier, de vous laisser tenter par une authentique tarte Tropézienne et pourquoi pas, de vous arrêter sur la place des Lices pour une partie de pétanque.

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction