Pour une escale réussie à Guernesey

Dimanche 11 octobre 2015 à 09h02

Île de l'archipel anglo-normand, Guernesay est composée de falaises et de pâturages. Elle se prête très bien à la randonnée à pied ou à vélo. À Saint Peter, la plus grande agglomération de l'île, on peut admirer de superbes maisons en granit bâties à flanc de colline.


Sous licence Creative Commons

Pourquoi faire escale ?


Saint Peter Port


Très fréquentée par les touristes en saison, l'île abrite le premier port de plaisance des côtes françaises avec plus de 11 000 yachts sur son site. Saint Peter Port n'en demeure pas moins un village portuaire dépaysant où il fait bon s’égarer dans des ruelles verdoyantes. En hiver, le petit port de pêche est un havre de paix bien protégé des tempêtes de tout horizon.

 


Un littoral mouvant


Au fil de la journée, le littoral ne cesse de se transformer sous l'effet d'un marnage important et de jeux de lumière rares. Alors que la côte sud révèle des falaises découpées et spectaculaires dominant la mer de près de 110 m, au nord, l’île se met au niveau de l’océan, se laissant envahir par les flots deux fois par jour, mais dissimulant aussi de peites plages de sable fin, propices aux jeux de mer et à la pêche à pied.

 


Des terres fleuries et boisées


À l’intérieur des terres, les prairies répondent à des vallons boisés dans un rythme régulier, quelquefois rompu par des cottages entourés de jardins fleuris qui rappellent aux visiteurs qu'ils sont en terre anglaise. Une terre anglaise un peu particulière, bordée par des eaux translucides...

 


Escapade sympa


À défaut d’être la visite la plus exotique pour un promeneur français, Hauteville House représente le passage obligé de l’île. Cette demeure blanche flanquée d’un drapeau tricolore n’est pas une ambassade, mais la demeure où vécut Victor Hugo pendant son exil sur l’île. Une présence qui marqua définitivement la mémoire des Guernesiais ainsi que leur culture littéraire. Achetée en 1856, grâce au succès des Contemplations, la maison abrita la famille Hugo durant 15 années tandis que Juliette Drouet, sa maîtresse, emménagea plus bas dans la même rue. Ce fut dans cette maison que l'écrivain acheva la rédaction des Misérables et qu’il écrivit Les Travailleurs de la mer.

 

Plus d'informations sur la fiche escale de Guernesey 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction