Tempête sur les îles britanniques : 150 km/h de vent prévus

Mardi 10 novembre 2015 à 11h59

Mots clés : , , , , , , , , , ,

Des conditions tempétueuses sont prévues à partir de jeudi sur l’Ecosse et l’Irlande avec des vents violents et une forte houle.


Crédit : Clodpier WEBER Claude/La Chaîne Météo

Une dépression née au large des Açores remonte vers les îles britanniques et l’Islande. Elle atteindra l’Irlande à partie de jeudi soir, puis concernera l’Ecosse entre jeudi et vendredi, avant de poursuivre sa route vers la Norvège samedi, suivie d'une autre tempête (il s'agit de l'ouragan "Kate").

 Bien qu’il s’agisse d’une dépression automnale classique, son impact sur les côtes sera tout de même violent. Les vents pourront atteindre les 150 km/h sur les côtes écossaises, les îles Féroé et au large de l’Irlande. Cependant, des rafales jusqu’à 180 km/h sont possibles sur les monts écossais. Les côtes irlandaises seront balayées par des vents à 130 km/h. Outre le vent, la houle rendra toute sortie en mer particulièrement dangereuse : jusqu’à 10 mètres de houle sur les côtes écossaises, au nord de l’Irlande et en Norvège.

 


La France peu concernée

La tempête se limitera aux côtes britanniques et n’impactera que très peu les côtes françaises. Dans le golfe de Gascogne et en mer d’Iroise, la houle atteindra 2 à 4 mètres et les vents 70, voire 80 km/h temporairement. Le ressenti sera maussade (nuageux et quelques gouttes) en Bretagne et sur le Cotentin, mais bien loin des conditions tempétueuses des îles britanniques.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction