Phare hanté de Tévennec : une météo cauchemardesque

Lundi 21 décembre 2015 à 04h50

Mots clés : , , , , , , , ,

Le phare réputé hanté de Tévennec devait être habité depuis mi-octobre pour une expérience de deux mois. Cependant, les mauvaises conditions météo en mer n’ont pour l’instant pas permis à Marc Pointud, le chef du projet, de débarquer sur l’île.


Pare de Tévennec. Crédit : http://documystere.com/

L’opération « Lumière sur Tévennec » est en stand-by pour cause de météo, comme l’explique Marc Pointud, président de la «Société Nationale pour le patrimoine des Phares et Balises», dans ses derniers billets de blog : «Depuis la dernière sortie du 03 octobre pour les préparatifs, l’état de de mer n’a pas permis d’accoster l’îlot. Il faut dire qu’à partir d’une houle de plus d’un mètre de haut et d’une période supérieure à cinq secondes les conditions de débarquement passent de difficiles à impossibles». La météo est en effet agitée depuis plus de deux mois : «Des dépressions et de leurs fronts chaud et froid nous n’avons que la partie la plus atténuée et encore cela vaut-il pour les Îles Britanniques et parfois le nord de la France. Une situation anticyclonique qui éloigne les dépressions, voilà, pourrait-on communément penser, un moment de répit dans l’agitation de la surface de la mer qui offrirait l’instant propice du débarquement à Tévennec. Mais il n’en est rien. Un état, qui n’est pas de grâce celui-là, vient gâcher cette belle espérance : l’état de rémanence, ce qui se maintient ou persiste comme le rappelle le dictionnaire. Oui la houle se maintient, persiste et de surcroît elle est forte». Cela rend les parages de Tévennec inabordables, obligeant actuellement les responsables du projet à imaginer d’autres moyens pour débarquer, «cet hiver assurément» selon le blog. «La détermination qui préside à notre opération est totale mais humble face aux éléments. Dès qu’une période d’accalmie sera prévue, si ces conditions s’établissent, la phase finale du lancement de l’opération pourra avoir lieu» affirme le président de l’association.


Tévennec : un phare associé au malheur

 

Morts inexplicables, coups de folie, étranges accidents et événements paranormaux ont rendu célèbre ce phare dans le monde entier. Laissé à l’abandon depuis 1910 après une série de malheurs difficilement explicables, le phare sera à nouveau habité si le projet se réalise. Le président de la «Société nationale pour le patrimoine des phares et balises», Marc Pointud, compte y séjourner pendant deux mois. Le but ? Faire parler de ce lieu historique et récupérer des fonds pour le restaurer. Une campagne de financement participatif a été lancée ici.


L'homme entend bien écrire un livre à l’issue de ses 60 jours à l’intérieur du phare, s’il en ressort indemne. Un DVD d'un format de 50 mn environ sera également réalisé à partir des images tournées lors de l'opération.



LIRE AUSSI :

 

Tévennec : le phare le plus hanté de France

 

Les phares les plus hantés du monde


Quels sont les phares les plus connus du monde ?


Dormir perché à 25 mètres de hauteur dans un phare


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction