Seabin project : une poubelle pour nettoyer les océans

Samedi 16 janvier 2016 à 07h03

Mots clés :

C'est une simple poubelle, mise au service d'un projet ambitieux : débarrasser de leurs déchets flottants les eaux des ports, des marinas, des voies navigables du monde entier... Tel est le Seabin Project de Peter Ceglinski et Andrew Turton, deux jeunes Australiens amateurs de surf et de voile. Ils étaient agacés de la pollution manifeste des océans. Ils ont pensé une solution à taille humaine et facile à mettre en œuvre pour commencer à agir.


Sous licence creative commons Laurent Colasse

Les deux inventeurs ont mis quatre ans à développer la Seabin. Cette poubelle flottante (l'ouverture affleure la surface), raccordée à une pompe à eau installée à terre (par exemple sur un quai), se charge de collecter les déchets flottants, solides ou liquides : essentiellement les débris plastiques, mais aussi les hydrocarbures, huiles, détergents... Peter et Andrew en sont convaincus, ce vaste programme de nettoyage, qu'ils espèrent à terme de portée mondiale, doit être mis en œuvre localement. Pour que chacun (clubs nautiques, ports de plaisance, marinas, particuliers propriétaires de pontons) puisse se l'approprier et agir à son niveau.

 

Une solution à portée de main

Le principe est très simple. Les poubelles doivent être installées idéalement dans des environnements relativement contrôlés, sur des plans d'eau calmes. Ces derniers n'étant pas ouverts sur l'océan, ils ne sont pas soumis à de fortes houles, et le système reste donc facilement accessible, à portée de main. Les déchets naviguent tout de même au gré des mouvements d'eau et légers courants existants ; dès qu'ils passent à proximité de la Seabin ils sont aspirés avec l'eau qui les charrie (par simple dépression). La poubelle est équipée d'un sac en fibres naturelles qui retient les solides, tandis que l'eau viciée s'échappe par le fond pour circuler jusqu'à la pompe. Là, elle est filtrée (filtre à hydrocarbures) puis rejetée en mer. Le processus est constant et fonctionne 24h/24, 7 j/7,tous les jours de l'année. Quand la poubelle est pleine, il suffit de vider son sac.

 

L'année des Seabin

Un prototype de Seabin est actuellement à l'essai à Palma de Majorque (Baléares) ; la poubelle des mers semble parfaitement fonctionner (voir vidéo). Les deux inventeurs pensent désormais à sa production. Et le début d'année leur sourit : leur opération de crowdfunding (financement participatif) lancée le mois dernier a atteint son objectif, une levée de fonds de quelque 230 000 dollars. Grâce à elle, ils vont pouvoir perfectionner leur poubelle, notamment dans le choix des matériaux (et leur recyclage futur) pour tendre vers une production la plus éco-responsable possible. Si tout se déroule comme prévu, les premières Seabin devraient être commercialisées cette année.

 

Pour voir la vidéo de démonstration : www.youtube.com/watch?v=tiy7WQYQyhY Plus d'informations sur www.seabinproject.com  


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction