Louisiane : 3 trombes marines dansent sur un lac

Mercredi 24 février 2016 à 17h29

Mots clés : , , , , , , ,

Trois trombes marines ont été filmées en train de "danser" les unes avec les autres sur un lac de Louisiane ce mardi. Regardez la vidéo du phénomène et les explications.


Les 3 trombes marines du lac Pontchartrain en Louisiane. Crédit : capture youtube/Television station WWL

De violents orages ont éclaté sur le sud-est des Etats-Unis, provoquant des dégâts considérables en Floride et en Louisiane, ainsi que plusieurs décès. Sous les orages supercellulaires (les plus violents), une trentaine de tornades se sont formées. Des tornades sur terre, mais aussi, des trombes en mer et sur les lacs. Sous un orage ultra-violent, une trombe marine de très grande envergure s’est formée à la surface du lac Pontchartrain en Louisiane, près de La Nouvelle-Orléans, le deuxième plus grand lac salé des Etats-Unis.

De la même manière qu’une tornade généré par une supercellule, la trombe qui s’est formée a été extrêmement puissante, allant jusqu’à générer des tourbillons annexes. Ceux-ci se présentent sous la forme de deux autres plus petites trombes, dansant autour de la première, tout simplement car elles ont été créées par le même orage et sont donc des extensions de la trombe principale. Lorsqu’il se produit sur terre, ce phénomène est qualifié de «tornade à multiples vortex», un phénomène courant lors des grosses dégradations orageuses aux USA. Il est par contre plutôt rare en mer ou sur un lac (même si un autre ballet de trombes a déjà été filmé en novembre 2014 en Italie), car les trombes marines sont généralement de faibles intensités et n’atteignent pas la puissance des tornades terrestres. Cette puissante trombe formée au-dessus du lac Ponchartrain a emmagasiné tellement d’énergie qu’elle a continué sa course sur terre, en tornade donc. La trombe, devenue tornade, a traversé une route avant de créer des dégâts en ville.

 

 


Des trombes fréquentes en Europe


Une trombe marine est un tourbillon de vent qui s'étend depuis la base d’un nuage convectif jusqu’à la mer. Ce tourbillon de vent prend la forme d’un entonnoir qui peut se développer jusqu’à atteindre la surface de la mer. La trombe arrive alors à maturité. Celle-ci, en balayant l’eau entraîne à sa base une excroissance bouillonnante, appelée «buisson» et constituée d’une nuée de gouttelettes au-dessus de la mer.

 

En France, on les rencontre surtout en Méditerranée en automne lorsque des descentes d’air froid d’origine polaire se produisent au-dessus d’une mer encore chaude, mais elles peuvent se produire sur tous les littoraux. Ces trombes marines, qui peuvent durer une dizaine de minutes, n’ont pas l’ampleur des trombes terrestres (tornades). Les vents peuvent tout de même y approcher les 100 km/h et constituent un danger pour la navigation. Elles tendent à se dissiper en atteignant le rivage, mais débordent parfois sur les plages sur quelques centaines de mètres en emportant tout ce qui se trouve sur leur chemin.

 

A voir aussi :

Etats-Unis : violents orages et blizzards
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction