Balade de printemps aux Cinque Terre

Vendredi 11 mars 2016 à 08h46

Mots clés : ,

Les Cinque Terre sont cinq villages italiens, nichés à flanc de montagne, avec la Méditerranée à perte de vue, entre Levanto et La Spezia. Avec le retour des beaux jours, c'est l'occasion d'apprécier ces petits villages avant l'afflux de touristes et les grosses chaleurs.


Les Cinque Terre se composent de cinq villages italiens, nichés à flanc de montagne, avec la Méditerranée à perte de vue. Ils se visitent à pied, grâce aux sentiers de randonnée qui serpentent sur les hauteurs, en kayak pour passer au plus près des falaises et admirer la faune et la flore locale, ou tout simplement en train pour une exploration des plus confortables. Les plaisanciers ne disposeront pas des infrastructures les plus performantes pour y faire halte mais ils profiteront d’un paysage à couper le souffle.

La région, constituée en parc national et reconnue comme patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco depuis 1997, propose une nature très accidentée et escarpée, que l’homme a aménagé au fil des siècles en construisant des villages tout en escaliers et des terrains agricoles en terrasses. Un paysage époustouflant mais géologiquement fragile. En 2012, quatre touristes australiens ont été blessés par un éboulement de terrain sur le célèbre sentier Via dell’amore. Celui-ci est toujours fermé mais d’autres sentiers, moins près de la mer mais tout aussi intéressants avec des vues spectaculaires, permettent de découvrir le parc naturel.

La double vie de Monterosso

Monterosso est le premier village, en partant du nord. C’est aussi le plus peuplé. Il offre des plages – souvent privées mais il y a des exceptions - bordées de terrasses ensoleillées. Tout est pensé pour offrir un paysage charmant, jusqu’aux housses qui protègent les barques, du même motif que les parasols. Mais pour profiter au mieux de ce village, il ne faut pas hésiter à quitter le bord de mer pour s’enfoncer dans les ruelles, grimper les escaliers, et découvrir le patrimoine architectural de la ville. La rosace de l’église de San Giovanni Battista est particulièrement spectaculaire et typique de la région. Le monastère des Capucins vaut également la visite. Construit au début du XVIIe siècle, il se trouve sur la cime de la colline qui surplombe Monterosso, au cœur de la végétation. Les chants des moines s’échappent des bâtiments.

Le souffle des pêcheurs d’antan à Vernazza

La meilleure vue pour aborder Vernazza est à chercher du côté du sentier de randonnée qui mène de Monterosso à Vernazza : le chemin nécessite une bonne condition physique et de bonnes chaussures – attention, cette portion de sentier, comme d’autres dans le parc national, est payante – mais le panorama est une belle récompense, tout comme le côté typique des ruelles. Le village de pêcheurs de Vernazza a su rester fidèle à ses racines et quelques professionnels perpétuent la tradition pour fournir les nombreux restaurants de la côte. Pour accéder à une jolie plage de galets, léchés par des eaux translucides, il faut se glisser dans une grotte, à droite du port en remontant la rue principale.

Le charme perché de Corniglia

Corniglia, le seul village des Cinque Terre à ne pas avoir accès à la mer, cultive sa différence du haut de ses longs escaliers, ses cultures en terrasses et ses vignes qui s’épanouissent en pente raide. Ici, le charme est agricole plus que marin, le basilic s’épanouit à chaque fenêtre et les restaurateurs ont fait du mouvement slow food leur règle d'or. Côté architecture, vous ne retrouverez pas les très hautes maisons qui s’échappent des criques, comme pour les quatre villages voisins, mais des bâtisses plus basses, plus rustiques. Corniglia est un paradis de tranquillité où le soleil peut taper dur.

Les raisins acrobatiques de Manarola

Ici, les vignes s’épanouissent sur des terrains en pente de 30 degrés depuis l’antiquité. Le village a fourni pendant des siècles les riches marchands de la grande ville portuaire de Gênes, au nord des Cinque Terre. Aujourd’hui, les viticulteurs de Ligurie misent sur la qualité - avec un vin liquoreux haut de gamme, le Sciacchetra – et sur l’originalité, avec un vin des abysses plongé au large de Portofino pendant sa maturation. Les sentiers de randonnée qui s’échappent du village balnéaire longent donc des vignes qui défient les lois de la physique avec des murets qu’il faut sans cesse remonter, des rails et des échelles de bois qui domntent le terrain. Les vignes sont ici suspendues entre ciel, terre et mer.

Riomaggiore, le plus méridional des villages

Le village le plus méridional est composé de maisons hautes et fines qui s’échappent à flanc de montagnes, parées de couleurs vives. C’est l’un des villages aux ruelles les plus escarpées et sinueuses. Un dédale dans lequel il fait bon se perdre par fortes chaleurs. C’est aussi l’un des villages les plus animés en soirée. Côté visites, il est possible de grimper au château, dont les premières pierres datent du XIIIe siècle, l’oratoire de San Rocco, construit après le terrible épisode de la peste de 1480, ou visiter les coopératives agricoles qui surplombent le village.


A lire aussi :

Les grands lacs italiens pour un week-end
Sélection de restaurants insolites vue sur mer


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction