Le Mont Saint-Michel, joyau du patrimoine français

Mercredi 16 mars 2016 à 10h03

Mardi 15 mars, la statue de l'archange dominant le Mont Saint-Michel depuis le sommet de l'abbaye a été "décroché" pour être restauré. Une opération maintes fois reporté à cause d'une météo peu clémente et changeante. A cette occasion, la rédaction vous propose de découvrir, ou redécouvrir, le Mont Saint-Mchel.


Crédit photo : M. Lerouge/CDT50

Figurant depuis 1979 sur la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, le Mont Saint-Michel et sa baie, qui font partie des paysages les plus exceptionnels du patrimoine français, attirent chaque année quelques trois millions de visiteurs.

Théâtre des plus grandes marées d’Europe, avec un marnage (différence entre la basse et la haute mer, ndlr) de près de 15 mètres en période de vive-eaux, la Baie du Mont Saint-Michel, attire au moment des grandes marées de nombreux curieux qui viennent observer la mer montant dans l’estuaire du Couesnon « à la vitesse d’un cheval au galop », selon les termes de Victor Hugo. Pour observer ce phénomène, trois sites sont particulièrement adaptés : la Roche Torin à Courtils, le Grouin du Sud à Vains (Saint-Léonard) et le Gué de l’Épine, au Val-Saint-Père.

Mais l’intérêt de la baie du Mont Saint-Michel ne se limite pas à ses grandes marées, loin de là. En effet, la baie, qui s’étend sur près de 500 km2 entre Cancale et Granville, concentre une forte diversité de faune et de flore constituant la plus vaste étendue française de prés salés et de polders. S’il est possible de tenter de surfer sur le mascaret (première vague puissante, créée par la vitesse, lorsque la mer remonte l’embouchure des fleuves, ndlr) ou de faire une randonnée en canoë-kayak au départ du Bec d’Andaine, de Champeaux ou du Grouin du Sud, la meilleure façon d’explorer la baie et de découvrir toute sa richesse et ses secrets reste la randonnée à marée basse, à pieds ou à cheval, accompagné d’un guide. Faune, flore, lumières et reflets révèlent alors toute leur splendeur aux randonneurs. Mais attention aux sables mouvants qui peuvent rapidement transformer l’escapade en cauchemar. Il est donc important de ne pas s’y aventurer seul et de partir avec l’un des guides, qui proposent tout au long de l’année de nombreuses formules pour découvrir la baie.

Le Mont-Saint-Michel, merveille de l’Occident

Qualifié par Guy de Maupassant de « gigantesque bijou de granit, aussi léger qu’une dentelle, couvert de tours, de sveltes clochetons où montent des escaliers » dans Le Horla, le Mont Saint-Michel, qui se dresse depuis plus d’un millénaire entre Bretagne et Normandie, attire quant à lui depuis des siècles de nombreux pèlerins et touristes du monde entier.

Érigé sur un îlot rocheux, cet ensemble architectural unique au monde que l’on surnomme « merveille de l’Occident », se compose de plusieurs joyaux architecturaux, dont l’Abbaye, confiée depuis 1874 au service des monuments historiques. Haut lieu de pèlerinage entre le VIIIe et le XVIIIe siècle, l’abbaye bénédictine du Mont Saint-Michel est un des plus beaux exemples de l’architecture religieuse et militaire de l’époque médiévale. S’il est possible de la visiter toute l’année, des balades nocturnes sont organisées tous les soirs en juillet et en août, sauf le dimanche. Un bon moyen de découvrir son église abbatiale, son cloître, son réfectoire ou encore le promenoir des moines, sous un autre angle. Plusieurs concerts y sont également donnés entre mi-juin et mi-septembre. Visiter le Mont Saint-Michel, c’est également découvrir ses musées, ses boutiques, ses restaurants, notamment celui la Mère Poulard, mais également un petit village où résident une quarantaine de personnes, dont une dizaine de frères et sœurs des Fraternités monastiques de Jérusalem.


A lire aussi :
Trois idées de week-ends en Normandie
Trois idées de week-end en Bretagne


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction