Les Vikings : premiers explorateurs du Nouveau Monde ?

Vendredi 8 avril 2016 à 05h23

Mots clés : , ,

Des chercheurs américains auraient découvert des vestiges vikings au sud-ouest de l'île de Terre-Neuve. Ce peuple de navigateurs scandinaves auraient-ils été les premiers à découvrir l'Amérique, des siècles avant Christophe Colomb ?


L'Anse aux Meadows - sous licence creative commons Douglas Sprott

Sarah Parcak et son équipe d'archéologues ont effectués des fouilles au sud-ouest de l'île canadienne de Terre-Neuve, à la Pointe Rosée, et ont mis à jour des vestiges qui sembleraient être un ancien bâtiment viking.
Cette découverte est capitale puisque jusqu'à aujourd'hui, la présence du peuple scandinave n'était confirmée qu'à l'extrême nord de l'île, à l'Anse aux Meadows, entre 900 et 1050.
Les fouilles ont permis de découvrir des traces de charbon de bois et 9 kg de scories, bien que les Vikings n'étaient pas des grands mineurs. Grâce à la datation au carbone, Sarah Parcak et son équipe ont pu dater le lieu découvert : il aurait été fréquenté entre 800 et 1300, à l'époque où les drakkars naviguaient en Atlantique Nord.

Les Vikings sont-ils descendus plus au Sud ? Ont-ils découvert le Nouveau Monde bien avant Christophe Colomb ?
"C'est très excitant, on savait que l'Anse aux Meadows, ça leur servait à faire une escale pour explorer plus loin. Cette découverte donne espoir de trouver un site occupé plus longtemps et de manière plus significative", a indiqué à l'AFP Karyn Bellamy-Dagneau, une historienne canadienne spécialiste du Moyen-Age scandinave.
Cette hypothèse ne serait pas complètement improbable. La Pointe Rosée correspondrait parfaitement aux usages des Vikings car "ils avaient besoin d'un endroit accessible facilement depuis la plage et offrant un bon point de vue. Ce lieu est donc situé parfaitement: vous pouvez voir vers le nord, l'ouest et le sud", a déclaré Mme Parcak au magazine National Geographic qui a financé une partie de ses recherches.
"Nous n'en sommes qu'au début des recherches. Jusqu'à présent, aucune preuve ne démontre que ce sont des Vikings qui ont fréquenté ce lieu", confie à l'AFP Shannon Lewis-Simpson, archéologue à l'Université Memorial de Terre-Neuve, rappelant qu'il a fallu huit années de fouilles pour tirer les conclusions sur l'Anse aux Meadows.

Une météo propice à l'installation d'une colonie Vikings à Terre-Neuve


Rappelons que les Vikings, menés par l’explorateur Erik le Rouge, (env. 940 à 1010), sont des Scandinaves islandais qui, forcés à l'exil, ont colonisé les premiers le sud du Groenland, explique notre expert climatologue Régis Crépet. A cette époque, autour de l'An Mil, le climat connaissait des conditions assez similaires à notre réchauffement actuel, ce qui permit aux Vikings de s'installer sur la côte et de s'adonner à l'élevage et à la chasse. Pendant cette période climatique, appelée "Optimum médiéval", l’hémisphère Nord connut une longue série d’étés secs et chauds, particulièrement favorables aux récoltes, ainsi qu’un net recul des glaces à l’extrême nord de l’océan Atlantique. La côte sud du Groenland était donc assez verdoyante et couverte de forêts de bouleaux et de saules. Cette époque fut aussi relativement propice aux explorations maritimes en Atlantique Nord en raison des glaces moins étendues. Dans les parages de Terre-Neuve, malgré les icebergs toujours présents, il est donc envisageable que des colonies s'y soient installées.

L'arrivée d'un refroidissement climatique


Mais les choses ont changé à partir des années 1200, avec le début d'un refroidissement climatique, appelé "Petit Age Glaciaire". Le froid et l’augmentation des tempêtes provoquèrent une chute des rendements agricoles, isolèrent les colonies Vikings et coupèrent la route maritime du bois du Labrador. Le déclin devint définitif après les années 1400 lorsque l'érosion des sols et l'avancée des glaces ne permirent plus de vivre sur ces territoires hostiles.


A lire aussi

Sur les traces des Vikings au Danemark
Exposition : Terre-Neuve, les forçats de la mer


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction