L’Équateur, une destination aux multiples visages

Samedi 23 avril 2016 à 12h20

Mots clés : , ,

Destination encore méconnue du grand public, l’Équateur affiche pourtant une belle biodiversité et propose à ses visiteurs une grande variété géographique.


Otavalo - sous licence creative commons Jonathan Hood

L’Amazonie, la Cordillère des Andes, la « Route des Volcans » et le Cotopaxi, la côte du Pacifique et son rythme tropical et les îles Galápagos, l’Équateur, c’est tout cela à la fois. Un pays où la diversité et la beauté des paysages étonnent les visiteurs. Soumis à un climat équatorial, le pays connaît deux saisons principales : la saison sèche et la saison humide. La météo varie cependant en fonction de l’altitude à laquelle on se trouve. Si dans la Cordillère des Andes, les températures sont relativement fraîches et ne dépassent que très rarement les 18 °C, sur la côte du Pacifique, le climat est agréable toute l’année, plus particulièrement de décembre à avril, qui est la meilleure période pour profiter des plaisirs nautiques et notamment au surf.

La côte du Pacifique, le paradis des surfeurs

Baignée par les eaux du Pacifique, la côte équatorienne, bordée par des villes historiques, est à la fois prisée des surfeurs et des amateurs de plages et de baignades. À l’extrême Nord de la région, à proximité de la frontière colombienne, se trouve Esmeraldas. Foyer de la plus grande communauté afro-équatorienne du pays, la ville est réputée pour ses forêts de mangrove les plus hautes du monde, pour ses quelques plages immaculées et pour sa gastronomie à base de noix de coco, de bananes plantain ou encore de crabes et de crevettes. Parmi les autres destinations phares de la côte du Pacifique, citons la province de Manabi et plus particulièrement Canoa, dont la plage de 17 kilomètres de long est un véritable havre de paix, mais également un endroit réputé pour ses vagues à la taille idéale pour la pratique du surf. D’ailleurs, la plage a accueilli à plusieurs reprises le championnat national de la discipline, et commence à acquérir une certaine notoriété au-delà des frontières équatoriennes. Enfin, les amateurs de plage trouveront leur bonheur du côté de Crucita, toujours dans la province de Manabi. On y trouve une belle plage de sable noir bordée de nombreux restaurants de fruits de mer et de poissons, où l’on peut déguster ce que la cuisine équatorienne a de meilleur à offrir. Théâtre des championnats internationaux de parapente, Crucita est également connue pour sa mangrove, qui abrite de nombreuses espèces d’oiseaux endémiques mais également des oiseaux migrateurs comme les pélicans ou frégates.

La « Route des Volcans », attraction phare des Andes équatoriennes

Aucun autre pays au monde ne peut se targuer d’avoir une telle concentration de volcans aussi hauts que ceux de la « Route des Volcans », qui relie Otavalo, au Nord, à Cuenca, au Sud. Baptisée ainsi par l’explorateur, naturaliste et géographe allemand Alexander Van Humboldt, cette route s’étire sur près de 250 kilomètres. Sur les 20 volcans qui composent la route, neuf culminent à plus de 5 000 mètres et huit sont encore en activité à ce jour. Parmi eux, le Cayambe, le volcan enneigé du Chimborazo ou encore le célèbre Cotopaxi. Culminant à 5 896 mètres, il s’agit non seulement du volcan le plus haut mais également le plus actif au monde. Que vous soyez férus de montagne et d’ascensions périlleuses ou que vous soyez juste en quête de dépaysement et de grands espaces, la « Route des Volcans » devrait vous séduire. À noter cependant que les zones volcaniques sont relativement froides et que les températures y sont beaucoup plus fraîches que dans le reste du pays.

L’Amazonie, le poumon vert du monde

Difficile de parler de l’Équateur sans mentionner l’Amazonie. Abritant des tribus dont certaines n’ont aucun contact avec la civilisation, l’Amazonie équatorienne, qui couvre une vaste partie du pays, est une destination idéale pour les amateurs de nature, qui découvriront notamment la Réserve de Cuyabeno. S’étendant sur plus de 600 000 hectares, cette réserve, accessible en pirogue à moteur ou en canoë par la rivière, fait partie des meilleurs endroits du pays pour observer les singes, les caïmans et autres espèces animales ou végétales, dont plus de 900 espèces d’oiseaux. Des milliers de visiteurs y viennent chaque année pour découvrir ses lagunes, dont la Laguna Grande, ses rivières et ses forêts inondées où évoluent notamment des caïmans, des loutres et des anacondas, dont la longueur peut atteindre les dix mètres.


A lire aussi :
Les meilleurs spots de windsurf du Chili
La Riviera Maya, un trésor du Mexique


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction