Sitges, la Catalogne tranquille

Jeudi 5 mai 2016 à 05h45

Mots clés : , ,

Lorsque l’on évoque la Catalogne, la ville qui vient naturellement à l’esprit est Barcelone. Il faut dire que cette dernière ne manque pas d’intérêt. Ses musées, ses monuments, sa vie à toute heure de la journée et de la nuit en font une escale incontournable. Mais qu’en est-il lorsqu’on est en bateau ? Pas facile de trouver une place pour plusieurs jours. Port Olympique est saturé, port Weill, depuis sa reprise par les Anglais, est principalement réservé aux grandes unités. Quant à port Forum, il est perdu au milieu de nulle part, en fait, il est construit dans « une ville nouvelle ». Pour l’instant, il ne possède aucun commerce mais a de la place. Dans ce cas, pour profiter au maximum de Barcelone pourquoi ne pas opter pour un port extérieur à la ville comme Sitges ?


Sitges une ville branchée avec un port tranquille

Sitges fait partie de la province de Barcelone et en est situé à 40 km. Cette ville cosmopolite est l’une des stations balnéaires (17 plages de sable blanc sur 4 km) les plus « branchée » d’Espagne. Ce n’est pas seulement le lieu de villégiature des grandes familles royales, mais avec ses multiples bars, restaurants et clubs, elle est devenue le lieu de fête de la jeunesse dorée de Barcelone. Mais, elle ne s’adresse pas qu’aux jeunes qui recherchent un endroit festif, c’est aussi une ville d’art.

Les artistes modernistes adoraient cette ville. Entre 1892 et 1899, le Catalan Santiago Rusinol y organisa cinq fêtes modernistes. La tradition culturelle s‘articule autour de 3 musées : le Cau Ferrat, le Maricel del Mar et le Musée Romantique. Dans le musée Del Cau Ferrat (musée du fer forgé) ancienne demeure du peintre Santiago Rusinol, on découvre des peintures et des dessins de Picasso, Utrillo, Zuloaga. Le musée du Maricel est situé dans un ancien hôpital du XIV è siècle revisité dans le style moderniste par l’artiste Miguel Utrillo. Il abrite des peintures et des sculptures des XIX et XX siècle, mais également de très belles mosaïques gothiques. Le musée romantique Can Llopis est situé dans une maison romantique du 18 è siècle. Il reflète la vie d'une famille de propriétaires catalans qui vécut sa splendeur pendant la période du romantisme. De style néoclassique, le bâtiment dispose d'un patio central de tradition méditerranéenne. À ne pas manquer, la décoration intérieure, une voiture d'une capacité de quatorze personnes, plusieurs vélocipèdes, une exposition sur l'évolution de l'éclairage (des chandelles et lustres à bougies jusqu'à la lampe à gaz) et une collection de plus de 400 poupées.

On pourrait penser que dans une telle ville, on retrouve dans son port, le bruit et la vie nocturne de Barcelone. Et bien détrompez-vous, il n’est pas en ville mais à son extrémité Nord à environ 20 minutes de marche en suivant un chemin ombragé qui longe le bord de mer ou à quelques minutes en empruntant le bus.

Le port de Sitges Aiguadolç


Il s’étale sur une superficie de 7,5 hectares et propose un total de 742 amarres pour des unités jusqu’à 24 mètres, dont un certain nombre réservé aux bateaux de passage ou qui désirent y séjourner. Il dispose d’une cale de halage équipée d’un portique élévateur d’une capacité jusqu’à 22 tonnes, d’une grue d’une capacité de cinq tonnes, de sanitaires et d’une station de carburant. A noter que l’atelier de mécanique, situé sur l’aire de carénage (Talleres Del Mar), représente toutes les grandes marques de moteur (Volvo, Yanmar, Cat, Vetus Cummins et Vetus) dont il est l’agent officiel. On peut également lui faire appel pour les autres interventions à bord (électricité, électronique, réfrigération). Point important, le directeur parle français. Les installations du port se composent également d’une zone résidentielle et d’une trentaine de magasins d’équipements et de services pour sports nautiques ainsi que des bars et des restaurants. Une petite supérette propose des conserves, fruits, légumes, boissons. De quoi se dépanner mais pas y faire un avitaillement complet. Il y a aussi une boulangerie et une laverie. La capitainerie réserve aux bateaux de passage un accueil sur lequel bon nombre de ports devraient prendre exemple. Toujours disponible pour vous donner des conseils non seulement sur le port mais aussi sur la ville et ses environs. Quant aux marins du port, ils n’hésitent pas à vous venir en aide pour l’amarrage. Le port est gardienné jour et nuit avec caméra de surveillance et badge pour y accéder.

En venant du Nord (Barcelone), le port est situé au bout des falaises du massif du Garraf, après le port cimentier de Vallcarca, facile à reconnaître avec ses deux énormes silos blancs. Depuis le sud, on reconnaît sans risque de se tromper l’église de la commune qui se détache sur le promontoire rocheux de Baluart, derrière lequel se trouve le port (un demi-mille). L’entrée du port fait 45 mètres de large pour une profondeur d’eau de trois. Juste derrière, on trouve, à tribord, le quai d’attente et à bâbord la station de carburant.

Pour plus d'informations : www.portdesitges.com (Tél. 938942600).

Se rendre à Sitges

Depuis Barcelone, plusieurs stations desservent la ville de Sitges. Comptez un trajet d’environ 30 minutes à une fréquence de l’ordre de 20 minutes. On peut également prendre la desserte maritime qui arrive directement depuis Barcelone dans le port de Sitges.
Pour se rendre à l’aéroport, plusieurs solutions soit par le train avec un changement soit par un service de bus direct.


A lire aussi : 
Barcelone, ville star
Barcelone, le temps d'une escale


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction