En Australie, la Gold Coast promet le paradis aux surfeurs

Lundi 1 août 2016 à 16h02

Mots clés :

Haut lieu du tourisme australien, à un peu moins de 100 kilomètres au sud-est de Brisbane, la Gold Coast est très prisée des amateurs de glisse du monde entier. L'océan Pacifique y offre des vagues puissantes et régulières et l'un de ses districts est même baptisé Surfers Paradise.


Crédit : Jamie Mac Fadyen

Quel surfeur n’a pas rêvé un jour de se mesurer aux vagues du Pacifique sur la Gold Coast ? Ces 70 kilomètres de plages bordées de gratte-ciels attirent chaque année des dizaines de milliers de fous de glisse, du simple pratiquant occasionnel au compétiteur chevronné. Cette côte est célèbre pour ses quatre point breaks, de belles vagues qui se déroulent avec une régularité remarquable.

Les plus beaux spots de surf de la Gold Coast

Affichant les vagues les plus longues du monde, Snapper Rocks Superbank, situé dans Rainbow Bay à proximité de Coolongatta, est l’un des spots incontournables de la Gold Coast. Ses point breaks qui commencent au nord de la Nouvelle-Galles du Sud et qui peuvent s’étendre jusqu’à Kirra, plusieurs centaines de mètres plus loin, sont entrés dans la légende du surf. Après un départ (take-off) devant les rochers, la vague se transforme en un long mur creux et rapide pouvant se casser. Toutes les figures y sont réalisables mais attention aux collisions. Victime de sa renommée dépassant largement les frontières australiennes, Snapper Rocks Superbank attire en effet plus d’un millier de personnes sur l’eau chaque jour.

Autrefois considéré comme le meilleur spot de la Gold Coast, Kirra, situé dans la même baie que Snapper Rocks Superbank, est aujourd’hui un peu moins populaire. Cependant, avec les houles levées par les cyclones, ce spot fusionne avec le Superbank et propose des vagues idéales pour le surf, principalement pendant l’automne et l’hiver. Attention toutefois aux rochers.

Avec des point breaks de qualité, qui apparaissent en moyenne trois jours par semaine, Burleigh Heads est réputé pour ses droites classiques et ses houles plus grosses qu’entre Fidji et Bells Beach. C’est d’ailleurs sur ce spot que se dispute le célèbre Quisilver Pro Gold Coast, lorsque les vagues de Kirra ou de Snapper Rocks Superbank ne sont pas propices à la compétition. D’autres compétitions, telles que le Breaka Burleigh Pro ou le Burleigh Boardriders Single Fin Classic, ainsi que des évènements amateurs ou juniors, y sont organisés chaque année. À noter que la majeure partie des houles se forme à partir de dépressions au sud et au sud-est de la mer de Tasman. Les autres sont générées par les activités cycloniques à l’est, au nord-est de la mer de Corail.

Pour ceux qui privilégient la nature, la côte est de l’île sauvage de South Stradbroke, que l’on peut rejoindre en pagayant, est idéale pour le surf. Située de l’autre côté du passage du Gold Coast Seaway, elle propose les point breaks les plus purs et les plus réguliers du Queensland. Pendant la traversée, méfiez-vous toutefois des requins et des nombreux bateaux.


A lire aussi :
L'Australie, 32°C à l'ombre
Une planche de surf... en or 24 carats


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction