L'Hermione est de retour à Rochefort

Mardi 2 août 2016 à 16h31

Mots clés : , , , ,

Après sa participation à l’édition 2016 des Fêtes Maritimes Internationales de Brest, L’Hermione vient de faire son retour à Rochefort, son port d’attache. L'occasion de découvrir, ou redécouvrir, cet incroyable monument maritime !


L'Hermione à quai pendant les Fêtes Maritimes Internationales de Brest 2016 - © Francis Latreille / Association Hermione

De retour à la maison : depuis samedi 23 juillet, l'Hermione est de retour à Rochefort, pour le plus grand plaisir des habitants, et des touristes, qui ont pu la visiter dès le lendemain, sur le site de l'Arsenal.

Plusieurs possibilités de visite, entre 10h et 19h : un parcours libre, sans réservation, pour accéder aux ateliers, aux espaces d’exposition et au navire, en arpentant le pont de gaillard et une partie du pont de batterie. Il est également possible de choisir la visite guidée d’1h15 (réservations conseillées sur le site de l’association Hermione-La Fayette : www.hermione.com). Pour cette occasion, des matelots ayant pris part aux navigations à bord de l’Hermione se font les guides privilégiés des visiteurs.
Enfin, les plus jeunes pourront résoudre les énigmes d’une enquête les menant à la recherche d’un mousse du navire, Clément Loiseau.

Ce retour de l'Hermione à son port d'attache est l'occasion de se remémorer l'histoire de ce navire, la célèbre frégate de Lafayette.

C'est en 1778 que l'Hermione fut mise en chantier dans l'arsenal de Rochefort, tout comme la Courageuse, la Concorde et la Fée, trois autres frégates. Elle mesure plus de 65 mètres de long, sa voilure fait 1 500 m2, elle est équipée de 26 canons tirant des boulets de 12 livres. C'est pour cela qu'on la prénomme "frégate de 12". La construction de ce trois mâts nécessita 11 mois de travail acharmé.

"Du premier moment où j'ai entendu prononcer le nom de l'Amérique, je l'ai aimée ; dès l'instant où j'ai su qu'elle combattait pour la liberté, j'ai brûlé du désir de verser mon sang pour elle ; les jours où je pourrai la servir seront comptés par moi, dans tous les temps et dans tous les lieux, parmi les plus heureux de ma vie." a déclaré La Fayette. En 1780, l'Hermione rejoint l'Amérique suite à une décision du roi Louis XVI de soutenir les troupes du Général Washington, qui luttent pour leur indépendance. Il faudra 38 jours de traversée pour que les troupes françaises rejoignent les côtes américaines. Un an et demi plus tard, les insurgents et les troupes de La Fayette remportent plusieurs batailles décisives. L'Hermione regagne la France en 1784.

En 1793, la guerre de Vendée fait rage et l'Hermione est postée à l'embouchure de la Loire durant plusieurs mois afin d'appuyer les troupes républicaines contre les Vendéens. En septembre de la même année, la frégate coule au large du Croisic : la faute à un équipage peu expérimenté.

La construction d'une réplique de l'Hermione est lancée dans les chantiers de Rochefort en 1997. Aujourd'hui, l'Hermione multiplie les escales en France et ailleurs, pour le plus grand plaisir de ses visiteurs.


A lire aussi :
L'Hermione, en escale à Saint-Malo, rend hommage à son maître-constructeur
Prochain voyage de l'Hermione : la Méditerranée, en 2018


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction