Observer les baleines : une activité à risque

Mercredi 3 août 2016 à 13h00

Mots clés : , , , , ,

L’observation des baleines, ou «whale watching» est de plus en plus à la mode chez les touristes en quête de vie sauvage. Mais l’activité peut s’avérer dangereuse si l’embarcation ne respecte pas certaines règles de conduite envers les cétacés.


Observation des baleines à Tadoussac, au Québec - Photo : Wikimedia

Tadoussac, Québec, le 31 juillet dernier : un bateau rempli de touristes se fait surprendre par le comportement inattendu d’un immense rorqual. La baleine a en effet décidé de subitement passer sous l’embarcation, heureusement sans heurter celui-ci. La scène a été filmée par l’un des touristes.


L’événement aurait pu se terminer de manière bien plus dramatique. En mars 2015, une touriste canadienne a été écrasée par une baleine lors d’une expédition d’observation des cétacés. La femme de 35 ans, originaire de Calgary au Canada, participait à une séance de «whale watching» encadrée par des professionnels au large du Mexique. Lors d’un saut de l’animal hors de l’eau un peu trop rapproché de l’embarcation, Jennifer Karren a été frôlée et a basculé par-dessus bord. La baleine lui est en partie retombée dessus, l’écrasant de tout son poids dans l’eau. Le reste de l’équipage a réussi à la récupérer et à l’emmener à l’hôpital, mais la jeune femme est décédée à son arrivée. Cinq autres personnes de l’embarcation ont également été blessées, dont une autre femme très sérieusement. La société organisatrice Cabo Aventura a expliqué que l’animal est arrivé si vite qu’il n’a pas été possible de l’éviter. Le cétacé responsable de l’accident a été identifié comme une baleine grise, une espèce mesurant de 12 à 15 mètres, en pleine migration vers les eaux chaudes du Mexique.


Le code de conduite du «whale watching»


Quelle que soit l’époque de l’année, et la zone choisie, il faut veiller à ne pas perturber les activités de ces animaux particulièrement sensibles. Le Sanctuaire Pelagos, haut lieu de l’observation des baleines en Méditerranée, a mis en place une série de règles de bonne conduite disponible sur son site. L’observation doit, entre autres, s'effectuer à plus de 5 miles des côtes, être totalement proscrite en cas de présence de nouveau-nés et la durée de présence est limitée à 15 minutes. Il va également sans dire qu’il est strictement interdit de se baigner avec les animaux, d’essayer de les toucher et de les nourrir. Découvrez toutes les recommandations de Pelagos au sujet du «whale watching» ici.

 

A voir aussi :

Requins : un risque d'attaque sur nos côtes ?

Réintroduction du lamentin en Guadeloupe


 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction