Les innovations anti-requins

Jeudi 4 août 2016 à 17h00

Mots clés : , , ,

Les Dents de la mer : 2 notes, mi et fa, qui ont traumatisé toute une génération de spectateurs. Avec un nouveau record d’attaques en 2015 ( 98 attaques, soit 10 de plus que le précédent record de 2000), le requin n’a pas fini de nous faire peur. Pas de panique ! Nautisme.com vous propose de revenir sur les récentes innovations anti-requins pour nager en toute sécurité.


@Pixabay

Technologies électromagnétiques

Les requins sont dotés de récepteurs sensoriels sur leur museau, appelés « ampoules de Lorenzi », qui leur permettent de détecter les champs magnétiques émis par les êtres vivants à proximité. De nouvelles technologies s’appuient sur cette particularité. La technologie SharkShield par exemple crée des champs électromagnétiques qui perturbent le requin et agissent comme des répulsifs. En présence d’un tel champ électromagnétique, le requin est supposé prendre la fuite, voire être sujet à des spasmes musculaires. Cette technologie se décline en plusieurs accessoires : boîtier à accrocher sur la planche de surf ou bien encore bracelets.
Une société bretonne Tecknisolar-Seni s’est appuyée sur une autre particularité physique du requin : sa myopie. Elle a mis en place un dispositif qui, non seulement envoie des ondes électromagnétiques, mais également des lasers ultraviolets se déclenchant toutes les 15 secondes et brouillant la vision du requin. La solution, baptisée Dearteck (Dispositif d’éloignement anti-requins) se décline sous la forme de bracelets ou bien encore de pistolets à main pour les plongeurs.




Technologies magnétiques

La technologie SharkBanz, elle, s’appuie sur des aimants puissants agissant de la même manière que la technique SharkShield puisqu’elle perturbe le champ magnétique des requins. L’avantage de celle-ci est qu’elle n’est pas électrique, et ne nécessite pas de batterie. Elle est donc très légère. Déclinée jusqu’à maintenant sous forme de bracelets, une marque australienne Modem Surf a mis en place le « shark leash », un leash anti-requin, en juin dernier et commercialisé à grande échelle pour le prix de 250 dollars ( environ 225 euros).




La combinaison anti-requins

Enfin, nouveauté en matière de requins, la combinaison anti-requin. Inventée par une société australienne, la combinaison agit comme une sorte de tenue camouflage. Striées de bandes, elle agit comme un code visuel sur les requins. Les poissons venimeux sont en général recouverts de rayures. En imitant cette particularité, la combinaison envoie un signal de danger au requin, le dissuadant ainsi d’attaquer. L’avantage est que contrairement à la combinaison en côte de maille, elle est extrêmement légère, permettant la pratique du surf.

Ces technologies ne sont pas 100% fiables même si elles ont su prouver leur efficacité. Les attaques restent extrêmement rares mais quelques précautions de base doivent être prises lorsqu’on se baigne dans des eaux à risques : ne pas nager seul, éviter de se baigner dans des eaux sales où les requins sont difficiles à repérer, enlever ses bijoux, et éviter les baignades à l’aurore, l’aube ou la nuit, période de la journée où les requins sont supposés être plus présents.




A lire aussi :

Les attaques de requins en hausse en 2015

Des barrières électriques pour repousser les requins

Un dispositif spécial planche de surf pour éloigner les requins


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction