La réalité virtuelle contre le mal de mer !

Samedi 6 août 2016 à 15h30

Mots clés : , ,

La réalité virtuelle, technologie qui permet de plonger un individu dans un monde artificiel avec lequel il peut interagir, jusqu’à maintenant destinée à des fins de divertissement (pour les jeux vidéo notamment), pourrait aujourd’hui servir à soigner le mal de mer. Nautisme.com vous en dit plus !


@pixabay

Encore récemment, la réalité virtuelle était connue pour donner le mal des transports ou cinétose. Cette cinétose est bien connue des pilotes d’avion entraînés dans des simulateurs de vol depuis les années 50. Anciennement appelé « mal du simulateur », on parle dorénavant du « mal de la réalité virtuelle ». Aujourd’hui, ces nausées désagréables sont malheureusement expérimentées par les utilisateurs de « l’oculus rift », le périphérique de réalité virtuelle. En effet, comme lorsque l’on se trouve sur un bateau ou en voiture, la réalité virtuelle provoque un malaise du fait du conflit sensoriel produit entre la perception visuelle et le système vestibulaire, responsable du sens de l’équilibre.

La nouvelle semble donc paradoxale. Cependant, une société française, Virtualis, a découvert que la réalité virtuelle pouvait être utilisée à des fins curatives en soignant les personnes souffrant du mal des transports en rééduquant le système vestibulaire.

Vaincre le mal par le mal ?

La thérapie s’inspire de la technique de stimulation opticinétique, jusqu’à alors utilisée pour stimuler la plasticité neuronale afin de rendre les individus moins sensibles au mal de mer. Elle consistait à placer un individu au sein d’une pièce sombre, seulement éclairée par une lampe imprimant des points lumineux et mouvants sur les murs et le plafond, pour créer le fameux conflit sensoriel. Cette technique onéreuse, peu pratique, obligeait le thérapeute à être lui-même plongé également dans le noir.
La réalité virtuelle permet de répondre aux inconvénients de cette technique grâce à trois logiciels distincts travaillant sur différents points sensibles. Le logiciel cinetoVR notamment, plonge l’individu dans une situation propice à créer le mal de transports : sur un bateau bercé par les vagues ou dans une voiture avec un livre par exemple, afin de développer et de favoriser la plasticité neuronale, et à terme réduire la cinétose.

 

 

Jusqu’à maintenant, la réalité virtuelle a su montrer son efficacité contre le mal de mer, laissant entrevoir un peu d’espoir aux amateurs de voyages, stoppés dans leurs velléités d’évasion par leur mal de mer chronique ….

A lire aussi : 

Panique à bord : j'ai le mal de mer !

Les lunettes anti mal de mer sont-elles efficaces ?


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction