Un très rare homard bleu fluo pêché aux USA

Samedi 13 août 2016 à 10h30

Mots clés : , , , ,

Un pêcheur du Massachusetts a trouvé dans ses filets un magnifique homard à la couleur bleue intense du côté de Plymouth… et cela pour la deuxième fois de sa carrière alors que l’animal est extrêmement rare !


"Bleu", le homard pêché il y a quelques jours. Crédit : Jan Nickerson

Selon l’Université du Maine, le pêcheur Wayne Nickerson avait une chance sur 2 millions de trouver un homard bleu. Une chance extraordinaire donc, puisque c’est la deuxième fois que l’homme tombe sur ce genre de homard extrêmement rare après une première prise en 1990. La couleur du crustacé est si intense et lumineuse qu’elle semble fluorescente, du jamais vu selon les océanographes de l’Université ! Le homard a immédiatement été séparé des autres homards du filet pour être sauvegardé. Celui-ci, nommé «Bleu», ne serait ni retourné à a nature, ni mangé dans un restaurant, mais finira ses jours dans un aquarium public du coin comme l’a décidé le pêcheur.
Bleu est encore un petit homard puisqu’il ne pèse que 900 grammes (contre 3 à 4 kilos pour un homard adulte). Petit mais probablement costaud, ou futé, car il est étonnant qu’une telle couleur ne l’ait pas condamné à être mangé facilement par un prédateur, tant il est visible dans les fonds marins.

Un bleu anormal

D’où vient cette couleur surnaturelle ? Il s’agit d’un désordre génétique causé par l’abondance d’une protéine particulière. Le phénomène est connu depuis longtemps mais il est rare d’en voir. Quant au fait que le même pêcheur ait pu trouver un homard bleu deux fois dans sa vie, cela est tout à fait probable : un femelle homard peut pondre 8000 œufs, et même jusqu’à 100 000 pour les plus grosses ! Il est donc fort probable qu’une petite colonie d’homards bleus réside dans les eaux de Plymouth. Cependant, leur absence de camouflage marronné, contrairement aux semblables normaux de leur espèce, implique nécessairement une durée de vie très courte face aux prédateurs des eaux. D’où la difficulté d’en trouver… La durée de vie moyenne d’un homard normal est de 15 à 20 ans, mais un sujet a réussi à atteindre les 65 ans en captivité. Un âge que Bleu pourra peut-être atteindre s’il trouve un aquarium public pour l’accueillir jusqu’à la fin de ses jours.

A voir aussi :

Désolé, la mer n’a pas de message à vous faire passer

Où voir l'une des 4 baleines blanches du monde ?


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction