C'est l'amour à la plage...

Vendredi 19 août 2016 à 10h29

Mots clés : , , ,

Lorsque Serge Gainsbourg chantait, en 1978, « Sea, sex and sun, le soleil, au zénith, me surexcite » il ne croyait pas si bien dire. En effet, l’été est la saison la plus propice à nos amours, et la météo ensoleillée ne serait pas étrangère à cet état de fait. Nautisme.com vous en dit tout sur ce sujet brûlant.


@publicdomainpictures.net

Il y a tout d’abord une explication sociologique et psychologique à cette hausse de la libido qui nous secoue de juin à août. L’été rime avec vacances. Or pendant les vacances, on est, par définition, moins sous pression, on ne travaille pas, on est donc moins parasité par le stress. Notre corps et notre esprit se relâchent. On pense plus volontiers à notre sexualité et à notre partenaire, pour lequel/laquelle on a plus de temps à consacrer. Ne dit-on pas que l’oisiveté est mère de tous les vices ? D’ailleurs, c’est en été que la vente de préservatifs augmente : 40% des préservatifs sont vendus à cette période.

En été, on porte forcément moins de couches de vêtements car les températures sont au beau fixe. Le rapport au corps est totalement différent. Moins il y a de vêtements, plus les corps sont proches. Le regard est plus sollicité, que ce soit sur la plage ou en ville. J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage chantait ainsi Patrick Coutin. D’un point de vue plus psychologique, on se sent en général plus à l’aise dans notre corps. On est bronzé, on se sent beau, on porte des tenues légères qui rendent nos mouvements plus fluides…Tous ces éléments font que les rapports sexuels sont facilités.

Mais l’être humain reste un animal comme un autre soumis à des phénomènes physiques qui le dépassent. Il ne faut ainsi pas négliger le rôle du soleil et de la luminosité sur notre libido. La sexologue Marie Hélène Colson nous confiait ainsi en 2012 que la chaleur et une exposition plus prolongée à la lumière en été exercent «une action stimulante sur l'hormone de croissance et les hormones sexuelles, via certaines structures cérébrales, comme l'hypothalamus et l'hypophyse». En effet, c’est l’hypothalamus, à travers ses neurones, qui est responsable de la libération des hormones sexuelles, les œstrogènes et la testostérone, dans le corps. Le taux de ces hormones sexuelles contenues dans le corps augmente en flèche durant l’été, aussi bien chez la femme et chez l’homme. Or ces hormones sexuelles sont responsables du désir sexuel.

En outre, la luminosité active également la sécrétion de la dopamine, neurotransmetteur qui renforce certains de nos comportements en jouant un rôle de transmetteur dans le circuit de la récompense. C’est notamment la dopamine qui est responsable de certaines de nos addictions, comme celle de la cigarette. Ainsi, lorsque deux personnes sont attirées l’une par l’autre, une grande quantité de dopamine est libérée dans le cerveau, créant cette sensation de manque quand le partenaire est absent. En été, la production de dopamine est en hausse, boosté par le soleil, et donc le désir de voir le partenaire augmente au point d’en devenir un véritable besoin !

Cependant, attention à la canicule ! Lorsqu’il fait trop chaud, la libido a tendance à diminuer puisque le corps, pour lutter contre les températures élevées, dépense beaucoup d’énergie, ce qui le fatigue.

Espérons qu’il fera beau, mais pas trop chaud, ce week-end !


A lire aussi : 

Peut-on faire l'amour dans la mer ?

Votre week-end au bord de l'eau


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction