Parlez-vous le Capitaine Haddock ?

Samedi 20 août 2016 à 17h04

Mots clés : , , , ,

A force de lire et de relire les ouvrages d’Hergé, notre œil s’habitue (presque) aux expressions farfelues du capitaine Haddock, qu’on survole, sans plus vraiment s’interroger sur leur signification. Mais que veulent vraiment dire les insultes du Capitaine ? Retour sur quelques-unes des pépites du plus célèbre des marins.


Crédit photo : fondecranhd.over-blog.com

Tonnerre de Brest

L’expression "Tonnerre de Brest", qui ponctue la plupart des phrases du Capitaine vient non pas du tonnerre mais d’un coup de canon, faisant un bruit similaire à celui-ci. Mais quel canon ? Les avis divergent. Pour certains, l’expression fait référence aux coups de canon traditionnellement tirés par le bagne de Brest, lors de l’évasion d’un forçat entre 1751 et 1858 et qui annonçait le début des recherches. Pour d’autres, et c’est l’idée qui prévaut, le "Tonnerre de Brest" désigne le bruit du canon du château de Brest, qui retentissait chaque jour, à l’ouverture et à la fermeture de l’arsenal.

Mille millions de mille sabords !


"Mille milliards de mille sabords", "mille millions de mille milliards de mille sabords" ou bien encore "mille millions de mille milliards de mille sabords de tonnerre de Brest", l’expression se décline à l’infini dans la bouche du Capitaine !
Le sabord provient du vocabulaire de l’architecture naval. Il désigne une ouverture sur le flanc des navires, une fenêtre permettant le passage des bouches de canons ou des avirons par exemple. L’expression s’est développée entre le XIVème et le XVème siècle avec le développement de l’artillerie en poudre.

Espèce de bachi bouzouk des Carpates

Un bachi bouzouk est un cavalier mercenaire, un soldat irrégulier de l’Empire ottoman, réputé pour ses manières particulièrement violentes et pour avoir terrorisé les populations de l’époque.

Tchouk tchouk nougat

Si nous connaissons tous la confiserie originaire de Montélimar, le nougat, l’expression « tchouk tchouk » juste avant est bien plus abstraite. Il semblerait qu’un tchouk tchouk désignait jusque dans les années 60, de façon péjorative, un marchand ambulant qui faisait du porte-à-porte. Un tchouk tchouk nougat est donc un vendeur de nougat, un peu dérangeant !

Cyclotron

Encore un mot bizarre utilisé par le Capitaine Haddock ! Mais sa signification n’aide pas vraiment à comprendre mieux le sens de l’insulte… Un cyclotron est en effet une machine scientifique, un accélérateur de particules conçu par Ernest Orlando Lawrence et Milton S. Livingston au début des années 1930. La sonorité plus que le sens devait probablement plaire au Capitaine !

Amiral de bateau-lavoir

Un bateau-lavoir était un bateau qui ne naviguait plus. Trop vieux, il était amarré à quai, et était utilisé par les lavandières pour laver leur linge. Un amiral de bateau lavoir était donc un officier sans gloire et sans aucune expérience de la mer ! Une honte pour le Capitaine Haddock !

Protozoaire

Les protozoaires sont des êtres vivants unicellulaires connus notamment pour être responsables de nombreuses maladies telles que la malaria et certaines dysenteries. Pas vraiment un compliment en somme…

Bayadère de carnaval


Les bayadères étaient des courtisanes danseuses au service de la divinité, en Inde. La bayadère peut aussi désigner un ballet russe. Associée au terme de carnaval, une bayadère est donc loin d’être une danseuse étoile, mais plutôt une sorte de danseuse « low cost », bas de gamme.

Espèce de mérinos mal peignés

Un mérinos est un mouton élevé pour sa laine. Il se caractérise déjà par son poil particulièrement dense et épais… Imaginez le donc mal peigné !

Zouave interplanétaire

Un zouave est originairement un soldat d'un corps d'infanterie coloniale créé en Algérie en 1830. Aujourd’hui, faire le zouave est une expression française qui signifie faire l’idiot, l’andouille. Un zouave interplanétaire est donc un complet idiot.

Bande de Zapotèques


Les Zapotèques désigne une civilisation précolombienne qui a vécu entre 650 avant J.-C. et 1521 après J.-C. Pas vraiment une insulte...

Patagon de Zoulous

Encore une expression sans queue ni tête du Capitaine, qui associent deux tribus géographiquement opposées, les patagons de Patagonie, une tribu sud-amérindienne et les Zoulous, un peuple d’Afrique…

Ecornifleur

L’insulte Ecornifleur est tiré du roman de Jules Renard du même nom, publié en 1892. Le livre raconte l’histoire d’un jeune homme qui va vivre aux crochets d’une famille en se rendant indispensable et en les manipulant. Un parasite, un pique-assiette, ou un Tartuffe en quelque sorte !

Cercopithèque

Ce terme désigne certaines espèces de singes de la famille des Cercopithecidae. Si on vous traite de cercopithèque, on vous traite tout simplement de singe !

Sans oublier catachrèse ou anacoluthe, deux figures de style qu’on devrait plutôt trouver dans un texte littéraire que dans la bouche d’un capitaine énervé. Une anacoluthe est une rupture dans la construction d’une phrase et la catachrèse consiste à étendre la signification d’un mot au-delà de son sens propre (par exemple un pied de chaise ou une plume de stylo )…

… Alors vexé ?

 

A lire aussi : 

La mémoire des capitaines corsaires

L'incroyable odyssée de la Calypso, mythique bateau de Cousteau


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction