Rendez-vous avec les orques dans le Grand Nord

Dimanche 18 septembre 2016 à 15h00

Chaque année à partir des mois de novembre-décembre, des dizaines, parfois des centaines d'orques se rassemblent le long des côtes de Norvège, dans les fjords de l'extrême Nord. Certains touristes les rejoignent, pour se baigner avec elles dans les eaux nourricières. Le moment pour programmer vos prochaines vacances ?


Deux spectacles époustouflants se déroulent à la même période en Norvège du Nord, en particulier dans la région de Tromsø, au-delà du cercle arctique. L'un illumine le ciel et les nuits polaires de fin d'année : les aurores boréales, au pic de leur magnificence entre les équinoxes d'automne et de printemps. L'autre se joue sous l'eau : le rassemblement de dizaines, parfois de centaines d'orques (Orcinus orca) dans les fjords majestueux et profonds du Grand Nord, territoire sauvage aux paysages magnifiques de falaises plongeant à pic dans la mer. Les épaulards viennent y chercher leur principale source de nourriture : les harengs, qui se rapprochent des côtes norvégiennes pour leur période d'hivernage. Les bancs de poissons sont immenses, pouvant compter plusieurs millions d'individus. C'est à la fois la plus grande concentration de harengs et d'épaulards au monde.

La puissance à l'état sauvage

Les harengs attirent les orques… et les orques attirent les hommes. Depuis près de vingt ans, Pierre Robert de Latour, président fondateur de l'association Orques sans frontières et instigateur du réseau USEA (Undersea soft encounter alliance, pour des interactions respectueuses avec les mammifères marins), guide les plongeurs, naturalistes, amoureux de la vie marine à la rencontre des superprédateurs. C'est-à-dire dans leur milieu. "Les orques n’ont pas leur place dans des bassins. La captivité est un mauvais traitement en soi. Ce sont des mammifères supérieurement intelligents et sensibles, explique-t-il, qui communiquent avec un langage complexe incluant des dialectes. Elles vivent au sein de groupes familiaux où se tissent des liens d’affection et d’attachement profonds, avec une organisation sociale matriarcale élaborée." La population des orques de la mer de Norvège est estimée à 1 500 individus, répartis en 50 à 60 groupes familiaux. Les expéditions s'organisent sur 3 ou 6 jours, de novembre à février, à bord d'un bateau aménagé pouvant accueillir jusqu'à douze personnes. Chaque jour est consacré à la rencontre avec les mammifères. C'est un moment magique lorsque les premiers ailerons percent la surface. Il suffit alors de glisser doucement dans l'eau pour les rejoindre, sans bouteille pour ne pas les effrayer. Les orques se laissent facilement approcher par les snorkeleurs et apnéistes. Les observer en chasse, assister au ballet grandiose de l'orque et du hareng : commence alors l'expérience d'une vie.

Plus d'informations sur www.orquessansfrontieres.com et www.useadiving.com


A lire aussi : 
Une orque de 105 ans défie la science
Rendez-vous au bout du monde pour nager avec les baleines à bosse


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction