Une espèce de dauphin disparue refait surface en Chine

Vendredi 21 octobre 2016 à 07h02

Mots clés : , , , ,

Le dauphin de Baiji, considéré comme espèce éteinte depuis 2006, aurait été observé par un groupe de scientifiques début octobre.


Un dauphin de Baiji photographié en captivité avant la disparition de l'espèce. Crédit : Chinese Academy of Sciences

Celui qu’on appelle également «dauphin de Chine» est déclaré éteint depuis la fin de l’année 2006, après une expédition de 6 semaines n’ayant permis de trouver aucune trace du mammifère. Il s’agissait d’un dauphin d’eau douce qui vivait exclusivement dans les eaux du fleuve Yangzi Jiang. De taille moyenne (1m40 à 2m50 de long), ce dauphin était facilement reconnaissable par son bec étroit, long d’environ 50 cm. Au début du 20ème siècle, les scientifiques estiment qu’une population d’environ 5000 dauphins était présente dans le fleuve. Celle-ci a chuté à 200 en 1990, puis une dizaine en 1998. Début 2007, l’Académie chinoise des sciences annonce officiellement sa disparition. La faute à une pêche intensive, à une pollution importante de l’eau et au fréquent passage des bateaux dont les hélices blessaient les dauphins. En août 2007, une photo de dauphin de Baiji a tout de même suscité de nombreuses interrogations : le cliché a été considéré comme une preuve de l’existence de quelques spécimens par de nombreux scientifiques. Depuis 2007, plus aucune observation de l’animal n’a été rapportée. Entre les années 80 et 2000, trois spécimens ont été capturés et placés en captivité, mais tous sont morts rapidement.


Octobre 2016 : un nouvel espoir fiable


Début octobre dernier, un groupe de scientifiques amateurs et défenseurs de la nature ont annoncé avoir aperçu plusieurs spécimens de dauphins de Chine dans la rivière Yangtze. Le groupe de dauphins a été aperçu à trois reprises, et l’observation particulièrement nette ne laisse pas de place au doute selon l’équipe : le corps, la tête et le bec ont été observés très clairement, notamment lorsque certains dauphins se sont projetés hors de l’eau (sachant qu’aucun autre animal de la rivière fait des bonds hors de l’eau). Des pêcheurs ne faisant pas partie de l’expédition, présents à proximité au même moment, ont également confirmé l’observation des dauphins.


Seul bémol : le manque de photos ou de vidéos appuyant cette observation. Les propos des membres de l’expédition, et des pêcheurs, sont tout de même considérés comme très fiables et représentent un bel espoir, pour le dauphin de Chine, comme pour d’autres espèces considérées, peut-être un peu trop vite, «éteintes».

Voir aussi :

Bermudes : une langouste géante trouvée après l'ouragan Nicole

Et si vous adoptiez un requin-baleine ?
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction