Santé : le plastique de la mer se retrouve dans nos estomacs

Dimanche 6 novembre 2016 à 16h00

Mots clés : , , , , ,

L’organisation One Green Planet vient de publier une étude sur la quantité de plastiques présents dans l’océan et son danger pour la vie marine comme pour celle des humains.


Crédit : gouvernement.fr

300 millions de tonnes de plastique sont consommées dans le monde chaque année, et seulement 15% est recyclé. Le problème est grave, sachant que le plastique, contrairement au papier, ne se dégrade pas par lui-même et peut prendre plusieurs centaines d’années pour commencer à se désintégrer, en d’innombrables petits morceaux. Une fois laissé à l’abandon dans la nature, il reste toujours présent, sous une forme ou une autre. De la même manière, une fois ingéré, il reste dans l’organisme de l’animal, puis dans celui qui ingère ensuite l’animal en question. On estime à 270 000 tonnes de plastique la quantité présente actuellement dans l’océan.


700 espèces marines sont menacées d’extinction à cause de l’ingestion de plastique. Parmi celles-ci, les dauphins, les tortues, les ours polaires, et de nombreuses espèces d’oiseaux. Selon une étude de l’Université de Tokyo, 80% des anchois pêchés dans la baie de la ville ont l’estomac rempli de microplastiques (jusqu’à 150 morceaux de microplastiques exactement). A ce rythme-là, d’ici 2050 l’océan contiendra plus de plastiques que de poissons ! Le problème est encore plus présents avec les coquillages, qui peuvent consommer jusqu’à 11 000 pièces de microplastiques par an ! Les microplastiques sont des fragments d’un millimètre ou moins. Des substances comme le Bisphénol A sont largement répandues dans ces plastiques : une substance reconnue comme cause de cancer, de puberté précoce, d’infertilité ou encore de problèmes neurologiques…


Comment réduire sa consommation de plastique ?


Le site de l’ADEME (Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Energie) dispose de fiches pratiques en ligne pour réduire ses déchets, et en particulier les plastiques. Parmi les grands commandements : préférer des paniers pour les courses, choisir des produits sans suremballage, choisir des produits au détail, choisir des produits durables, préférer des cadeaux « dématérialisés » (voyage, sortie…. Etc).
Autre recommandation pour ne pas nuire à la vie marine : renoncer totalement aux ballons lors des fêtes, mariages, anniversaires…

 

A voir aussi :

Le marsouin de Californie, l'une des espèces les plus menacées au monde

L'oursin : un allié contre les maladies ?


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction