L'hiver fait-il fondre la libido ?

Jeudi 15 décembre 2016 à 12h56

Mots clés : , ,

Qu'il neige ou qu'il vente, sommes nous aussi débordants d'envies l'hiver que sous le soleil d'été ? Nautisme.com a mené l'enquête sur le lien entre l'hiver et la baisse de notre libido.


La Chaîne Météo - @pixabay

La météo hivernale a-t-elle une influence négative sur notre désir ? Oui, si l'on en croit les spécialistes !

Une étude réalisée il y a quelques années par Gleenden.com (site de rencontres extra-conjugales) va en effet dans ce sens. A la question «la météo influence-t-elle votre sexualité en été ?», 8 Français sur 10 rétorquaient par l'affirmative. Leurs pulsions seraient donc liées à la météo comme le montre le fait que 61 % des sondés ressentent moins l'envie d'ébats sexuels lorsqu'il pleut. Par ailleurs l'étude souligne que nous réagissons différemment aux averses selon notre sexe. Les hommes (43% d'avis favorables) seraient plus enclins à filer dans le lit en cas de pluie que les femmes (35%).

Notre libido directement influencée par la lumière

Sur le terrain scientifique, le constat est le même. Nommée « trouble affectif saisonnier », la dépression passagère est due au manque de lumière. Tout comme les animaux, notre corps est sensible à la quantité de lumière et donc aux saisons. Lors d'une journée ensoleillée en hiver, nous captons de 2 000 à 10 000 lux quand la même journée en été nous permet d'en recueillir 50 000 à 100 000 (ndlr: le lux est une unité de mesure de l'éclairement lumineux). Les longues journées d'hiver passées sur le canapé à l'intérieur d'une maison s'évaluent de 100 à 500 lux. Or la lumière est un facteur déterminant qui agit, via le cerveau, sur notre humeur et nos rythmes circadiens (rythmes biologiques d'une période d'environ 24 heures).

Certaines protéines et hormones sont impliquées et déterminantes dans l'influence de la lumière sur notre organisme comme le rappelle Laurent Karila, médecin spécialisé en psychiatrie et addictologie: «Il existe des variations hormonales qui influent sur la libido en hiver. Le changement d'heure en automne, la nuit qui apparaît plus tôt, les températures extérieures basses modifient notre humeur et nos envies».

La baisse de la libido figure parmi les troubles de la dépression hivernale au même titre que l'irritabilité, l'augmentation de l'appétit, la fatigue chronique et l'humeur dépressive. L'hiver n'influence donc pas directement notre libido mais peut-être la cause d'une stérilisation de notre désir. La météo agit donc bien par ricochet sur notre appétit sexuel.

Les chaussettes pour trouver l'orgasme

Pour combattre ce manque de libido, il faudrait faire croire à notre cerveau que l'été est déjà là grâce à des diffuseurs de lumière bleue dès le matin comme le préconise le Journal of clinical endocrinology. D'autres roublardises permettraient de duper notre organisme et booster ainsi notre désir comme dormir nu, épiderme contre épiderme afin d'élever la température qui va automatiquement intensifier la sécrétion d'ocytocine, hormone du lien.


A lire aussi : 
Sexualité et météo : après la pluie, la libido ?
Diego, tortue géante accro au sexe, a sauvé son espèce de l'extinction


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction