La Nouvelle-Calédonie, terrain de jeu idéal des plaisanciers

Jeudi 5 janvier 2017 à 06h09

À l’autre bout du monde, niché au cœur de l’océan Pacifique, la Nouvelle-Calédonie que l’on surnomme l’île de « l’éternel printemps », offre tout au long de l’année des conditions idéales pour la plaisance ou pour la plongée.


Île des Pins

Protégé par une barrière de corail de 1600 kilomètres de long, le lagon de la Nouvelle-Calédonie, dont les deux-tiers sont inscrits à la liste du Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO, est l’un des plus beaux sites de plongée au monde, il est également un bassin de navigation privilégié pour les plaisanciers. Faune et flore exceptionnelles, eaux claires et peu profondes, conditions d’accueil de qualité, mouillages de rêve peu fréquentés, le plus grand lagon du monde réunit toutes les conditions idéales pour la pratique des sports nautiques et la croisière. Depuis avril 2014, la Nouvelle-Calédonie abrite la plus vaste aire marine protégée de France et l’une des plus importantes au monde. Le nouveau parc naturel de la mer de Corail recouvre plus de 1,3 millions de km2, l’objectif étant de protéger l’environnement marin. Cet immense espace maritime offre un large éventail de croisières pour caboter d’île en île et profiter des plages autant que des plaisirs aquatiques. « On peut venir naviguer en Nouvelle-Calédonie toute l’année, l’alizé y souffle quasiment tout le temps entre 15 et 20 nœuds, même si la période la plus favorable se situe entre avril et novembre, on peut pratiquer tous les sports nautiques tout au long de l’année », nous explique Corinne Juillet, directrice adjointe de Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud. En effet, la Nouvelle-Calédonie bénéficie d’un climat de type tropical océanique, chaud et ensoleillé toute l’année.

L’île des Pins, petit joyau du Pacifique

Entourée d’une myriade d’îles et d’îlots coraliens, la Nouvelle-Calédonie offre donc un vaste terrain de jeu aux plaisanciers et de multiples possibilités d’itinéraires, regorgeant de mouillages sublimes souvent déserts, à proximité de sites vierges. Sur place, de nombreux loueurs proposent des locations de bateaux avec ou sans skipper pour des croisières privées ou à la cabine. Le catamaran, à faible tirant d’eau, est idéal pour découvrir l’immense étendue maritime. Des bateaux taxis ou des sociétés proposent également des excursions en mer à la carte. Parmi les endroits à ne pas manquer, on citera la célèbre île des Pins, véritable petit joyau du Pacifique. « L’île des Pins vaut vraiment le détour, c’est un must pour ceux qui viennent naviguer en Nouvelle-Calédonie. Il est possible de s’y rendre en bateau au départ de Nouméa. À l’aller, la descente se fait au près serré en tirant des bords. En général, les plaisanciers s’arrêtent la nuit en baie de Prodi, car la passe de Savannah est trop dangereuse pour être traversée de nuit. Le retour se fait au portant, souligne Corinne Juillet. C’est l’endroit idéal pour combiner navigation dans les baies, farniente sur des plages superbes et découverte de l’île. Ceux qui ont la chance de rester deux semaines peuvent prolonger leur voyage jusqu’aux îles Loyauté ». Lagon turquoise, paysages enchanteurs, plages de sable blanc, l’île des Pins, où il est possible de refaire le plein d’eau et d’avitaillement, est à elle seule une réelle invitation au voyage dans un cadre paradisiaque.


A lire aussi : 
Nouvelle-Calédonie : l'économie bleue, un atout sous-exploité
Kitesurf : trois destinations de rêve pour l'hiver
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction