Tempête, submersion : nos littoraux mis à rude épreuve

Vendredi 3 février 2017 à 13h00

Mots clés : , , , , , ,

Après un temps faiblement perturbé en début de semaine, en marge d'un vaste système dépressionnaire sur l'Atlantique Nord, les conditions météo s'annoncent beaucoup plus perturbées et agitées pour la fin de semaine et ce week-end. La France subi entre ce vendredi et ce dimanche le passage de dépressions très creuses qui provoqueront des vents tempétueux et de très fortes vagues sur nos littoraux.


Crédit photo : La Chaîne Météo / THOMTHOM

Depuis l'automne, les conditions météo dominent largement et les perturbations océaniques les plus actives ont soigneusement évité la France. Seule la tempête Egon a fait exception avec des vents tempétueux observés en Manche et en Atlantique le 12 janvier dernier.



Plusieurs tempêtes de vendredi à lundi

Ce vendredi, une première dépression active remonte du golfe de Gascogne vers la pointe bretonne avant de gagner les côtes anglaises en soirée. Elle engendre une tempête sur nos côtes atlantiques avec des vents de 110 à 130 km/h sur les côtes bretonnes et vendéennes. De la côte aquitaine au littoral charentais, les rafales maximales atteignent 90 à 100 km/h. En Manche, les vents les plus violents attendus en cours d'après-midi sont généralement compris entre 100 et 120 km/h.

Samedi, une seconde dépression très creuse frappera de plein fouet les côtes aquitaine et charentaise dès la fin de nuit et en matinée avec des vents tempétueux. Les rafales seront comprises entre 130 et 150 km/h, localement 160 km/h sur les caps exposés des îles charentaises. Dès la mi-journée, la tempête sera passée avec le retour de conditions beaucoup moins agitées. En Méditerranée, le vent d'ouest à nord-ouest se renforcera nettement entre le golfe du Lion et la Corse avec des rafales de 80 à 100 km/h.

Dimanche, une troisième dépression tempétueuse pourrait balayer la partie sud de la France mais la fiabilité est encore limitée quant à sa trajectoire et l'intensité des vents qui l'accompagneront. La côte aquitaine et le littoral méditerranéen sont les zones les plus exposées à ce risque de tempête avec des vents qui pourront une nouvelle fois dépasser les 100 km/h. L'intensité de cette tempête sera précisée d'ici ce week-end.

 

Forte houle, risque de submersion

Bien que les coefficients de marées soient relativement faibles (de 76 à 54), le risque de submersion sera important dans le golfe de Gascogne en raison d'une très forte houle venue de l'Atlantique. Ce endredi, une houle de 6 à 8 mètres concerne les zones côtières du sud de la Bretagne, celles de Loire-Atlantique et de Vendée. Samedi, les hauteurs de vagues moyennes atteindront 7 à 8 mètres sur le littoral aquitain, tandis que les hauteurs maximales dépasseront les 12 mètres. Les conditions de navigation seront particulièrement difficiles avec une mer qualifiée de "très grosse" (vagues de 9 à 14 mètres) à "énorme" (vagues supérieures à 14 mètres) pour les zones larges.

  

A lire aussi :

- Votre week-end au bord de l'eau


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction