La Costa Blanca, une destination balnéaire en vogue

Vendredi 20 juillet 2018 à 12h39

Mots clés :

Jalonnée de plages de sable blanc bordées par les eaux paisibles de la Méditerranée, la Costa Blanca, qui attire chaque année des millions de visiteurs, fait partie des régions les plus touristiques d’Espagne.


Playa de Levante à Benidorm / Wikimedia

Située dans la province d’Alicante à l’Est de l’Espagne, la Costa Blanca s’étire le long de la Méditerranée sur plus de 160 kilomètres de littoral, offrant à ses visiteurs une grande variété de paysages émaillés de plages, de villes et de villages de pêcheurs. Avec plus de 2 800 heures de soleil par an, la région séduit non seulement par ses paysages et ses plages de sable blanc propices à la pratique des sports nautiques, mais également par sa gastronomie typique, composée, entre autres, de riz, de poissons, de fruits de mer et de légumes de la huerta. Du Nord au Sud, de multiples possibilités d’escales s’offrent aux visiteurs, qui pourront découvrir au gré de leurs envies tout ce que la Costa Blanca a à leur offrir, des grandes plages de Denia à Pilar de la Horada, en passant par Peñón de Ifach, la plus haute falaise de la Méditerranée ; Calpe, qui conserve les vestiges de son passé et invite les touristes à parcourir ses rues animées ; ou encore Altea, qui, au cœur d'une baie protégée par les montagnes offre un décor de carte postale avec ses petites maisons blanches et la coupole bleue de son église qui reflètent la forte lumière des lieux.

Plage de Calpe / Wikimedia

El Campello, Guardamar del Segura et Santa Pola, trois escales incontournables de la Costa Blanca

Si Alicante et Benidorm sont sans nul doute les deux villes les plus connues de la Costa Blanca, d’autres villes, moins touristiques, méritent elles aussi qu’on s’y attarde. C’est notamment le cas d’El Campello, situé dans la Communauté autonome de Valence à moins de 15 kilomètres d’Alicante. Son environnement naturel et ses kilomètres de plages et de criques baignées par des eaux cristallines, telles que la Coveta Fuma ou la Venta La Nuza, font en effet de cette destination dotée d’un port de plaisance et d’un club nautique, un endroit idéal pour la pratique des sports nautiques tels que la voile, le windsurf ou encore la plongée sous-marine. Il est également possible d’y faire de la randonnée ou du vélo dans les montagnes environnantes qui abritent les grottes de Canalobre. Si vous vous y arrêtez en semaine, ne manquez pas la criée, qui se déroule dans la halle aux poissons du port tous les après-midi du lundi au vendredi.

Les amateurs de nautisme trouveront également leur bonheur au Sud d’Alicante, du côté de Guardamar del Segura, une importante destination touristique bordée par 11 kilomètres de plages de sable fin. Outre ses atouts nautiques, la ville possède plusieurs sites archéologiques comme la ville phénicienne de La Fonteta et la Rábita Califal de las Dunas. Elle abrite également un musée archéologique et ethnologique municipal et « maison-musée » de l'ingénieur Mira.

Le port Santa Pola, ancien village fortifié dont la construction remonte à l’époque romaine, mérite également le détour. Située à 20 kilomètres seulement d’Alicante, Santa Pola, qui possède une longue tradition marinière, a su conserver tout le charme de son port de pêche tout en se modernisant pour offrir les infrastructures nécessairesà l'accueil des pêcheurs et des plaisanciers. Il est également possible d’embarquer à bord d’un bateau depuis le port pour se rendre sur l’île voisine de Tabarca, qui possède une enceinte fortifiée, ainsi qu’une réserve marine abritant une grande diversité biologique. Avec ses calanques et ses plages de sable blanc offrant de belles vues sur les salines, les dunes mouvantes et le cap de Santa Pola, Santa Pola est également une destination prisée des aficionados de windsurf, de plongée ou de baignades mais également de culture. La vieille ville de Santa Pola abrite en effet une forteresse, le Castillo. Édifié par ordre de Philippe II dans le but de contrer les attaques des pirates et des corsaires, il possède deux bastions et deux tours de déesse encadrant une cour d’armes, des citernes et des chapelles. Ce site devenu aujourd’hui le centre culturel de la ville, comprend notamment un musée de la mer, un musée de la pêche ou encore la chapelle Virgen de Loreto.

Port d'Alicante / Pixabay

A lire aussi :

L'indispensable pour une croisière en Espagne et au Portugal

Faro au Portugal : la perle de l'Algarve


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction