Energy Observer : objectif Nord !

Mercredi 6 mars 2019 à 16h32

Ce vendredi, Energy Observer, le premier navire hydrogène autour du monde, sera remis à l’eau à Saint-Malo après un long chantier d’optimisation. L’objectif technique de ce projet est précisément de tester, valider et fiabiliser des innovations technologiques dans les conditions les plus rudes, qui seront celles de la Baltique et du cercle Arctique en 2019.


Ce vendredi, Energy Observer sera remis à l'eau à Saint-Malo après un long chantier, direction le Nord de l'Europe ! / © Energy Observer - Antoine Drancey

Cette Odyssée vers le Nord de l’Europe aura également pour but la rencontre des pionniers et des solutions pour la planète, au cœur de ces territoires qui, pour la plupart, ont réussi leur transition énergétique et écologique. L’équipage d’Energy Observer mené par Victorien Erussard, capitaine-fondateur, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition, essaiera de comprendre comment ils ont su passer du discours politique à la réalité économique, industrielle et sociale.

Victorien Erussard et Jérôme Delafosse. / © AFP - Charly Triballeau

Les Flandres, au cœur du trafic maritime

Après une escale à Dunkerque, le premier grand rendez-vous d’Energy Observer se déroulera du 21 au 29 mars en Flandres, région capitale pour le transport maritime. Accueilli par le Port d’Anvers et la Compagnie Maritime Belge, société pionnière dans la combustion de l’hydrogène et partenaire du projet, Energy Observer sera amarré sous le spectaculaire bâtiment signé Zaha Hadid qui abrite la capitainerie de l’un des premiers ports marchands d’Europe. Durant cette escale, de très nombreux rendez-vous animeront le village Energy Observer, comme la Mission Innovation de la Commission Européenne ou les visites scolaires quotidiennes.

Pays-Bas et Allemagne, à la rencontre des industries de la transition écologique

La seconde escale importante sera Amsterdam, qui verra de nombreuses start-ups, universités et collèges technologiques se rassembler autour d’Energy Observer et de ses partenaires. Puis le navire atteindra Hambourg le 26 avril pour y rester jusqu’au 12 mai, invité spécial du Port qui fêtera plus de trois siècles d’existence avec la présence de tous les acteurs économiques de la région. Rappelons que les industries aéronautiques et ferroviaires (dont le premier train à hydrogène développé par Alstom) sont très présentes dans cette région particulièrement dynamique en matière de transition énergétique, comme l’ensemble de l’Europe du Nord d’ailleurs !

Scandinavie, moteur de la révolution hydrogène

Energy Observer poursuivra ses rencontres en Scandinavie avec cette révolution écologique et énergétique à marche forcée, installant son village dans les lieux iconiques des capitales les plus dynamiques : Copenhague du 16 au 19 mai, Stockholm du 24 mai au 2 juin. Puis se sera Helsinki du 13 au 16 juin et Saint-Pétersbourg à partir du 20 juin.

Au programme de ce voyage : les Flandres, les Pays-bas, l'Allemagne, la Scandinavie, la Norvège, l'Ecosse...à la rencontre de territoires qui, pour la plupart, ont réussi leur transition énergétique et écologique. / © Energy Observer - Antoine Drancey

L’Odyssée pour le Futur traversera la Mer Blanche et la forêt boréale

Energy Observer partira alors en expédition pour rejoindre la Mer Blanche par le Canal du même nom, après que les autorités russes aient accordé leur autorisation. L’Odyssée pour le Futur traversera la forêt boréale qui, à elle seule, absorbe près de 20 % du CO2 mondial, les lacs de Carélie et le Canal de la Mer Blanche, qui a laissé tant de traces dans l’histoire russe, croisera près des îles Solovetski pour finalement repasser en Norvège après le Cap Nord fin juillet 2019.

Norvège, la rupture vers les énergies douces

L’expédition redescendra du cercle polaire le long des magnifiques côtes norvégiennes, des îles Lofoten jusqu’à Bergen mi-septembre. La Norvège, alors même qu’elle dispose d’immenses réserves hydrocarbures, déploie une stratégie radicale vers le transport électrique et surtout hydrogène pour devenir un leader mondial de ces technologies.

L’Ecosse et Londres, pionniers des transports en commun propres

Enfin, fin septembre, Energy Observer ira saluer les très nombreuses initiatives propres en Ecosse et dans les îles Orkney qui ont pris un virage vert exemplaire. Cette tournée septentrionale s’achèvera à Londres du 4 au 13 octobre, sous le célèbre London Bridge.  La capitale britannique déploie également une ambitieuse politique envers l’hydrogène, comme les Écossais, et abrite le siège de l’Organisation Maritime Internationale. Energy Observer interviendra dès le mois de mai devant cette institution régulant les normes de sécurité et de pollution maritime.

Ce voyage sera l'occasion pour les équipes de produire différents contenus dont une soixantaine de films courts, quatre films de 52 minutes et un film long de 90 min diffusé sur Canal+. / © Kadeg Boucher / Energy Observer

Durant ce voyage dans le grand nord, les équipes média d’Energy Observer produiront plusieurs types de contenus : une soixantaine de films courts pour la web-série Solutions, disponible sur la futur plateforme media Energy Observer, Solutions et les réseaux sociaux avec le soutien du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, quatre films de 52 mn destinés à compléter la série documentaire de l’Odyssée pour le Futur sur Planète + et enfin, un film long de 90 mn qui sera diffusé en prime sur Canal+.

A lire aussi :

Rendez-vous avec les baleines à la Réunion

La Norvège, pays des fjords par excellence


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction