Coups de vent à répétition cette semaine

Mardi 12 mars 2019 à 12h34

Le mois de mars a débuté avec déjà trois situations de tempête dont celle assez remarquable de dimanche dernier qui a touché le nord du pays. Cette semaine, des vents violents vont de nouveau caractériser l’évolution de la situation avec un risque de prolongation pour le prochain week-end.


Après un mois de février dominé par une situation de blocage atmosphérique, liée à la persistance d’un anticyclone sur l’Europe de l’est, le régime de temps a nettement changé depuis le début de ce mois. L’Europe de l’ouest est soumise depuis à un régime plus classique à cette saison, appelé flux zonal. Ce dernier se définit par la circulation d’un flux dominant d’origine océanique, qui traverse la France d’ouest en est avec la succession de dépressions et de perturbations plus ou moins actives. Ce régime s’inscrit plus globalement dans ce qui est appelé l’Oscillation Nord Atlantique (NAO).

Des journées très critiques

Après la tempête de dimanche dernier, une forte et temporairement violente dégradation touche la Manche et Nord-Gascogne dès mardi. Elle est liée au passage d’une perturbation très active, elle-même liée à une tempête au nord de l’Ecosse avec une valeur de pression de 960 hPa en son centre. Au moment du passage de son froid associé, en fin de matinée sur Manche Ouest puis début d’après-midi sur Manche Est et nord Gascogne, le vent de sud va monter violemment à force 8 localement 9 avec des rafales tempétueuses sous grains qui dépasseront les 55 nœuds. Cette violente dégradation est rapide mais de très courte durée…moins d’une heure. La mer deviendra très forte sur Manche Ouest avec des vagues de 5m.

Mercredi, la perturbation glissera vers le sud et favorisera le développement d’un nouveau coup de vent en Méditerranée. A l’arrière de celle-ci, un autre coup de vent d’ouest touchera la Manche en rapport avec la tempête Ecossais equi se sera déplacée en mer du Nord

Un contexte très défavorable

La persistance d’un système dépressionnaire, bien calé entre le sud du Groenland et l’Europe du Nord, est le marqueur de ces coups de vents et tempêtes à répétition. Dans ce contexte, de nouvelles et fortes dégradations sont attendues jeudi en Manche et vendredi en Méditerranée. Cette situation pourrait persister pour le prochain week-end, avec des vents violents redoutés en Manche. Quant à la tendance ultérieure pour la semaine suivante, elle présente peu de garanties. Les modèles principaux de prévisions divergent notamment entre ceux qui envisagent la persistance de ces conditions et ceux au contraire qui favorisent le retour d’un anticyclone et de conditions calmes et froides.

A lire aussi :

En Méditerranée, le risque de tsunami existe

Les destinations phares du mois de mars


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction