La 2e Golden Globe Race partira des Sables d'Olonne en 2018, 50 ans après la première

Samedi 21 octobre 2017 à 07h08

La Golden Globe Race, tour du monde à la voile en solitaire et sans escale sur des bateaux vieux de plus de 30 ans dépourvus d'assistance électronique ou de pilote automatique, partira des Sables-d'Olonne (Vendée) le 1er juillet 2018, 50 ans après la première édition.


Le départ devait être initialement donné depuis Plymouth, en Angleterre, mais l'organisateur, Don McIntyre, a expliqué mercredi que "les incertitudes concernant le Brexit" avaient "considérablement limité les opportunités financières".

"Après deux ans de travaux avec Plymouth, nous n'avons pas rencontré un grand enthousiasme et nous pensons qu'il n'y a pas les ressources nécessaires en Angleterre. L'événement prendra plus d'ampleur aux Sables-d'Olonne", déjà port d'attache du Vendée Globe, a poursuivi l'aventurier australien lors d'une conférence de presse dans la station balnéaire vendéenne.

La première édition du "Golden Globe Challenge", initiée par le Sunday Times et toute première course autour du monde en solitaire et sans escale, avait été remportée il y a un demi-siècle par le navigateur britannique Robin Knox-Johnston, après 312 jours en mer.

Pour respecter l'esprit "vintage" de la course, les participants prendront la mer sur des monocoques de 11 mètres maximum, construits avant 1988, et dépourvus d'assistance électronique. Ils devront donc naviguer au sextant sur des cartes marines, déterminer eux-mêmes leurs prévisions météo et ne pourront échanger que très rarement avec leurs familles.

"Les deux entorses qui sont faites aux conditions de 1968, c'est, premièrement, la présence d'une balise GPS de détresse, et, deuxièmement, que les concurrents embarqueront à bord un téléphone satellite pour communiquer une fois par semaine avec l'organisation de la course", a affirmé Yannick Moreau, président de l'agglomération des Sables-d'Olonne.

"Tout le reste, c'est la navigation à l'ancienne, le retour de l'âge d'or de l'aventure maritime", a-t-il ajouté.

"Notre espoir c'est de faire grandir cette course et de faire des Sables-d'Olonne le port permanent, non seulement du Vendée Globe, mais aussi du Golden Globe Race. On aurait donc une course autour du monde tous les deux ans aux Sables-d'Olonne. Notre ambition c'est de faire des Sables-d'Olonne la capitale de la course autour du monde", a souligné l'élu.

Pour le moment 26 skippers, de 14 nationalités, sont déjà inscrits pour cette boucle autour du monde d'environ 30.000 milles nautiques (55.560 km). Le retour du premier marin aux Sables-d'Olonne est prévu en mars 2019.

A lire aussi :

Festival International du Film d'Aventure de La Rochelle du 13 au 19 novembre

Le Portugal : meilleure destination européenne 2017


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction