Bilan du Nautic : plus de peur que de mal

Dimanche 16 décembre 2012 à 17h23

Mots clés : , ,

En 2011, 242 800 visiteurs ont silloné les allées du Nautic, cette année les organisateurs pensent rester au-dessus des 240 000 visiteurs, malgré un contexte économique difficile.  


Crédits photo: Raoul Dobremel/AFP/Nautic 2012

Le Salon Nautique de Paris a accueilli neuf exposants de moins que l'année précédente et les professionnels présents ont fait le choix de réduire leur espace d'exposition en raison de la situation économique délicate.
Au niveau de la fréquentation, le salon a commencé fort avec de belles journées vendredi 7 et samedi 8 décembre, un ventre mou du lundi au jeudi, un peu plus prononcé que les années précédentes, et une reprise pour le dernier week-end. Cette année, les organisateurs assurent avoir eu un public plus qualitatif avec plus d'invitations que pour les précédentes éditions. « C'est environ 2/3 d'invités – en règle général des pratiquants – et 1/3 de badauds, mais on va peut-être descendre à 70% / 30% », explique Alain Pichavant, commissaire général du Salon Nautique de Paris.
« Sans optimisme déraisonnable, je dirais que le Nautic s'est bien passé, au vu des craintes des professionnels du secteur, observe l'organisateur. Le salon reste un rendez-vous incontournable, une bulle de 10 jours dans une économie globale morose. » Nathalie Bigaignon, délégué général de la Fédération des industries nautiques, a reçu des échos plutôt postifs « même si la situation est inégale ». Les petites unités, notamment motonautiques, auraient le plus souffert. « Les exposants sont venus avec des craintes, des objectifs revus à la baisse, et ils repartent plutôt satisfaits, après avoir dans l'ensemble atteint ces objectifs. »
Le hall des équipementiers, de son côté, a été visité en continu. Les exposants ont surtout travaillé en deuxième monte: les plaisanciers gardent leur bateau, surtout avec un marché de l'occasion très chargé. Certains équipementiers assurent avoir fait aussi bien, voire mieux, que l'année dernière.
Reste maintenant à voir si les contacts pris sur le Salon Nautique se concrétisent: « l'après-salon reste bien évidemment très important », assure Alain Pichavant.

 

Cap sur 2013

 

A l'occasion de cette dernière journée du Nautic 2012, Alain Pichavant a tenu à démentir deux rumeurs: oui, le Nautic restera bien Porte de Versailles et sera bien organisé tous les ans. « Quand on imagine que certains chantiers réalisent 100% de leurs ventes sur le salon, il n'est pas possible d'envisager une organisation tous les deux ans », précise le chef d'orchestre du Nautic. La prochaine édition se tiendra donc du 6 au 15 décembre 2013.
 

LIRE AUSSI:

Sébastien Josse: Vendée Globe "Il y a deux courses différentes"

Fountaine-Pajot tient le bon bout de la croissance


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction