L’industrie nautique française

Mardi 29 décembre 2015 à 04h11

Mots clés : , ,

Lorsque l’on évoque l’industrie nautique française, on parle principalement des chantiers car ces derniers sont, pour la plupart, mondialement connus. Mais, on a tendance à passer sous silence les sociétés qui fabriquent et développent des équipements.


Batterie

Il est vrai que certaines grandes marques ont disparues, toutefois certaines ont repris le flambeau et dans tous les domaines : en informatique avec des logiciels qui couvrent tout aussi bien la plaisance (ScanNav) que la course au large (Adrena), en électronique (NKE), en accastillage (Wichard, MPI, Facnor, …), en voilerie, en confort (ENO, …), en sécurité (Plastimo). Ce ne sont là que quelques exemples, mais j’aurai l’occasion de revenir plus en détail sur ces sociétés.

 

Je vais aborder dans ce billet de blog un produit qui a changé la vie d’un bon nombre de plaisanciers : le chargeur de batterie. Jusqu’au début des années 80, on ne trouvait sur le marché que des modèles dérivés, voire identiques, à ceux utilisés en automobile. Mal adaptés en plaisance, pas sécurisants, ils ne permettaient pas une recharge complète des batteries et ne pouvaient pas rester branchés à demeure sur ces dernières. En 1983, on a vu apparaitre au salon nautique de Paris, un chargeur spécialement conçu pour le bateau. Celui-ci, présenté dans un coffret en composite de couleur jaune, ne pouvait pas passer inaperçu. Il était fabriqué à Annecy par la société CRISTEC (Création Innovation Scientifique et Technique). Ce modèle que beaucoup ont connu et qu’ils utilisent encore, était le démarrage d’un nouveau concept à bord. En effet, le chargeur pouvait rester branché en permanence sur les batteries et la charge se faisait d’une façon automatique. J’ai eu l’occasion en 1984 de faire pour la revue Bateaux, un comparatif de chargeurs et, là, pas de surprise le chargeur automobile n’avait plus sa place à bord. Cette technologie a évolué rapidement, pour passer du transformateur au découpage et beaucoup de fabricants se sont lancés sur le marché.

 


Mais, qu’est devenu CRISTEC ?

En 1993, il a été repris par le groupe ENAG. Cette société qui a toujours été détenue par ses dirigeants, est implantée à Quimper depuis 1946. Son domaine d’activité se situe au sens large dans la conversion d’énergie aussi bien dans le domaine industriel, maritime (professionnel et pêche) que militaire. Elle a apporté tout son savoir-faire pour développer les produits spécifiques plaisance.
Début 2009, CRISTEC et ENAG ont déménagé pour s’installer dans la zone industrielle de Kerdroniou Est toujours à Quimper, dans une usine neuve, nettement plus grande et facile d’accès. Certifiée « ISO 9001 version 2008 - Bureau VERITAS », son organisation industrielle est en recherche continue d’amélioration avec l’objectif constant d’une satisfaction client optimale. Les chargeurs automatiques à découpage haute fréquence, technologie innovante dont CRISTEC a été précurseur, et tous les produits connexes à la recharge des batteries répondent aux larges exigences normatives et réglementaires internationales au travers d’une gamme de produits standard, dédiés principalement à des applications embarquées.
Forte d’un réseau de représentants et de distributeurs présents dans plus de 50 pays, la société garantit à ses clients des solutions universelles fiables pour des utilisations au contexte environnemental sévère. A ce jour, plus de 100.000 chargeurs sont en service de par le monde. L’année dernière, le groupe a été repris par son équipe de direction regroupée autour d’Henri LE GALLAIS, son directeur général.

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction