Un Sanibroyeur SFA en remplacement de votre WC manuel

Mercredi 22 novembre 2017 à 06h29

SFA sort aujourd’hui le tout nouveau WC MAXLITE+, qui ajoute de nouvelles fonctionnalités aux performances déjà avérées du modèle MAXLITE première génération.


Maxlite+ permet de rendre son entretien plus simple et efficace grâce à son design optimisé / SFA

Si aujourd’hui les constructeurs optent pour des toilettes électriques sur des bateaux à partir de 12 mètres, elles peuvent être également installées à la place des WC à pompe manuelle sur des bateaux à partir de 6 mètres.

La société française SFA propose toute une gamme destinée aussi bien aux professionnels de l’industrie nautique qu’aux propriétaires de bateaux. La gamme Compacte de SFA propose des WC de hauteur réduite à installer sur un surbau, dont le modèle Maxlite. Ce dernier permet de remplacer les WC à pompe manuelle.

A l’occasion du salon Nautic de Paris, et avant sa sortie sur le marché en 2018, SFA présentera son nouveau modèle : Maxlite+.

Parmi les innovations les plus attendues, le modèle Maxlite+ permet désormais :

· d’installer très facilement votre nouveau WC quelle que soit la configuration d’origine grâce à son système de montage réversible ;

· d’orienter le bol comme vous le souhaitez ;

· de rendre l’entretien plus simple et efficace grâce à son design optimisé.

 A l’instar du modèle Maxlite, le tout nouveau Maxlite+ reste le WC marin le plus performant du marché à bien des égards. Il bénéficie notamment d’une cuvette ultra légère et d’un système de broyage unique breveté depuis 60 ans. De plus, la pompe eau de mer est intégrée, offrant ainsi un rapport qualité/prix optimum.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction