Le CRR est-il toujours obligatoire ?

Mercredi 30 janvier 2019 à 06h30

Si vous utilisez une VHF, le CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste) peut être obligatoire à bord selon le type de matériel embarqué, le pays où l’on navigue et la possession ou non du permis bateau. Décryptage...


La nouvelle règlementation maritime (division 224) entrée en vigueur en 2017 exige, pour les bateaux de plaisance, à partir d’une navigation semi-hauturière (plus de 6 milles des côtes), une VHF fixe à bord. Pour pouvoir utiliser cette VHF, on doit posséder soit le CRR soit le permis plaisance. Mais attention, cette règlementation n’est valable que sur le territoire national. A l’étranger, le CRR est obligatoire de même que le permis, dans certains pays, pour louer un voilier. En revanche, aucune qualification n'est demandée pour utiliser une VHF portable.

Passer le CRR

L’examem se passe tout comme le code pour le permis voiture. Pour le préparer, il existe un manuel officiel mis à disposition sur le site de l’ANF (Agenge Nationale des Fréquences). Dans ce manuel, on trouve tous les renseignements utiles sur le service mobile maritime et sur l’utilisation de la VHF (voies à utiliser, le SMDSM, l’ASN, etc.). En pratique, lors de l’examen, 6 questions sont posées sur les généralités, 8 sur la VHF et 10 sur l’urilisation pratique y compris l’ASN (Appel Sélectif Numérique). Au total 24 questions, pour obtenir le CRR, il faut avoir obtenu la moyenne dans chaque catégorie.

Pour le fluvial, il existe un examen spécifique : le CRR fluvial réservé pour cette navigation. Le CRR maritime peut être utilisé indifféremment en fluvial et maritime. A noter que bien souvent les bateaux écoles préparent à l’examem. On trouve tous les renseignements sur le site www.anfr.fr.

La nouvelle règlementation maritime (division 224) exige pour les bateaux de plaisance, à partir d?une navigation semi-hauturière, une VHF fixe à bord

Qu’en-est-il pour les voiliers ?

Tout d’abord, il faut définir ce qui est considéré comme un voilier sur le plan administratif. En principe, un voilier est un bateau dont la propulsion principale est la voile, le moteur est vu comme un équipement auxiliaire. Mais, pour définir cette notion de voilier, l’administration utilise une formule où intervient le déplacement du bateau et sa surface de voile. La surface de voile exprimée en m² doit être égale ou supérieure à 0.07 x déplacement en kg élevé à la puissance 2/3 (surface de voile > 0.07 (x D)²/3). La surface de voile étant la voilure au près (génois + grand-voile), le déplacement en charge en kg.

Par exemple, pour un bateau deplaçant en charge 10 000 kg avec une surface de voile de 60 m², on arrive à une valeur de 0.07 x 10000²/3 : 32.29, chiffre inférieur au 60 m² de voilure, il est donc considéré comme un voilier. Pour être un bateau moteur, il faudrait que sa surface de voile soit égale ou inférieure à 32.29 m². Pour l’administration, le fait d’être un voilier ne signifie pas naviguer à la voile. Bon nombre de pêcheurs plaisanciers se sont tournés vers des pêche-promenade voiliers mais ne naviguent jamais à la voile. La raison éviter d’avoir à passer le permis. Par exemple, un bateau déplacent en charge 450 kg avec 9 m² de voiles est considéré comme un voilier (résultat de la formule 4.09). Un pêche promenade de 1500 kg avec une surface de voile de 9 m² (résultat de la formule égale 9.12) est considéré comme un bateau à moteur. En pratique, si vous possédez un voilier équipé d’une VHF fixe vous pouvez l’utiliser sur le territoire français à condition d’avoir le permis plaisance ou le CRR.

Le CRR maritime peut être utilisé indifféremment en fluvial et maritime / © Albert Brel

Que choisir permis ou CRR ? Notre conseil

Pour un bateau moteur nécessitant un permis (moteur supérieur à 6 ch) ne naviguant pas hors du territoire francais ou des eaux territoriales, on peut se contenter de son permis plaisance. S’il navigue hors de France ne serait-ce que dans les îles Anglo-Normandes, l’Espagne ou l’Italie, le CRR est obligatoire. Sur un voilier, pour utiliser une VHF, il faut qu’une personne à bord possède soit le CRR soit le permis.

En résumé, si vous possédez un bateau moteur et ne quittez jamais les eaux françaises vous pouvez vous contenter de votre permis. Si vous possédez un voilier, il est donc conseillé de passer le CRR ! 

A lire aussi :

Tout savoir ou presque sur le permis bateau...

Quel est l'intérêt de passer le permis hauturier ?


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction