Argentine : vingt ans après, des Français au chevet du Phare du bout du monde ?

Mercredi 10 octobre 2018 à 14h24


Vingt ans après avoir reconstruit et ressuscité, sur une île au large de la Patagonie argentine, le "Phare du bout du monde" immortalisé par Jules Verne dans son roman éponyme, une association française entend réparer le monument, au système lumineux défaillant.

Construit en 1884 sur l'Ile des Etats dans l'Atlantique sud, au large de la pointe sud-est de la Terre de Feu argentine, le "phare du bout du monde", alias San Juan de Salvamento, avait été laissé à l'abandon au début du XXe siècle par les Argentins au profit du phare Año Nuevo, sur l'île Observatorio un peu plus au nord, construit en 1902.

Un ancien marin hauturier et aventurier rochelais, André Bronner, qui avait passé quelques mois en solitaire sur l'île en 1994, avait redécouvert les vestiges du phare --"un tas de planches et de tôles"--. Il avait alors créé une association pour le reconstruire, rassemblé plus d'un millier d'adhérents, collecté 350.000 dollars auprès de donateurs et mécènes privés, avec l'appui des autorités françaises et argentines.

Réplique exacte du premier phare --un octogone, surmonté d'une boule en zinc sur un petit promontoire--, mais désormais automatisé et à l'énergie solaire, le nouveau "phare du bout du monde" avait été achevé dans un chantier d'Anjou en 1998, puis acheminé en Argentine et enfin par la marine argentine sur l'île des Etats. Où il a depuis recommencé à balayer les terribles "Cinquantièmes hurlants".

Retourné sur le phare en mars dernier, acheminé par la Marine argentine pour y marquer les 20 ans de la reconstruction, André Bronner a constaté que "le système lumineux ne marche plus. Le phare lui-même est en bon état, mais la moitié des panneaux solaires ne fonctionnent plus. On a fait une réparation de fortune mais ça ne doit déjà plus marcher. Il faut tout changer", a-t-il déclaré lundi à l'AFP.

Alors le sexagénaire a relancé l'association et lancé un appel aux dons pour trouver les 54.000 euros nécessaires. Il espère être en mesure de débuter le chantier au printemps 2019.

Peu après la reconstruction du phare de San Juan, Bronner, afin de favoriser les échanges franco-argentins, avait aussi convaincu les institutions locales de La Rochelle de construire une réplique, sur pilotis, en face du port de plaisance rochelais des Minimes, pour signaler un haut fond. Ce phare "jumeau" est entré en fonction en 2000.

A lire aussi :

Episode Méditerranéen cette semaine au sud-est

Vidéo GGR 2018 : Jean-Luc Van Heede continue sa route vers la Nouvelle-Zélande


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction