Le skimboard, entre sport de glisse et sport de plage

Lundi 25 septembre 2017 à 14h40

Le week-end du 16 et 17 septembre se déroulait à la Tranche-sur-Mer (85) la deuxième étape de la coupe de France de skimboard, organisée notamment par la Fédération Française de Surf. Mais connaissez-vous le skimboard, ce mixte entre sport de glisse et sport de plage ?


Alex Cristol, vainqueur de la 2e étape Coupe de France de skimboard / Fédération Française de Surf

Tous les concurrents se sont donnés rendez-vous sur la plage de l'Aunis, en Vendée les 16 et 17 septembre derniers. Les conditions de vagues étaient optimales pour cette seconde étape de la coupe de France de skimboard. Parmi les 30 compétiteurs en lice se sont les 4 favoris qui ont du se départager sur 5 vagues. C'est Axel Cristol du Cap Ferret qui l'emporte avec un score de 45,5/50, dont un 10/10 sur l'une de ses vagues. La 3e étape aura lieu à Bidart (64) les 14 et 15 octobre prochains. Une ultime tentative pour tous les compétiteurs de décrocher leur qualification aux Championnats de France qui se dérouleront fin octobre à Hossegor (40).

En 2014, les championnats de France se sont déroulés à Lège-Cap Ferret, récompensant alors Axel Cristol.

Félicitations Axel... mais le skimboard, de quoi s'agit-il exactement ?

Le skimboard est un sport de glisse qui pourrait être qualifier comme "'l'inverse du surf" : il consiste à surfer sur une vague en se lançant depuis la plage et non pas depuis la mer. En anglais, "to skim" signifie "écumer, frôler" et "board", "planche" : un skimboard est donc une "planche à frôler" le sable et le ras de l'eau.

Il existe deux types de pratique du skimboard. La première est le "flat" qui se pratique à marée basse. Lorsque la mer se retire, une fine couche d'eau recouvre le sable plat (d'où le nom de "flat). Il faut alors lancer sa planche devant soi, courir et sauter dessus, pour ensuite enchaîner les figures, très ressemblantes au skateboard. Il s'agit ici d'une pratique destiné aux débutants.

La seconde technique, la "vraie" technique, est celle du "shore break": le skimboardeur court, planche à la main, vers la vague qui est sur le point de se dérouler. Tout en courant vers la vague, il lance sa planche sur le sable, saute dessus pour aller prendre la vague et réaliser des figures alors très proches du surf.

Où pratiquer le skimboard ?

Comme c'est le cas pour de nombreux sports de glisse, la Mecque du skimboard est la Californie, et notamment Laguna Beach. Cabo San Lucas au Mexique est également très réputé ainsi que Sununga au Brésil. En France, direction Hossegor, le Cap Ferret, la Tranche-sur-Mer ou encore l'île d'Oléron pour pratiquer le skimboard.

En 2014, Brad Domke a surfé une vague géante au Mexique, en équilibre sur son skimboard, un véritable exploit :

Envie de vous lancer ?

Pour les débutants en skimboard, commencez par vous perfectionner sur une planche en mousse car les chutes vont être nombreuses ! Lorsque vous maîtriserez les bases, passez à la planche en bois, qui offre une meilleure qualité de glisse. Par contre, soyez sûr de maîtriser vos figures car si vous tombez sur la planche, vous tombez directement sur le bois. Pour les experts, optez pour le skimboard foamie (composé d'un pain de mousse et d'un revêtement en époxy, comme une planche de surf). A noter que selon les modèles, il y a des restrictions de poids et qu'ils existent des modèles pour adultes et pour enfants.

Alors, prêt(e)s à défier les vagues ?

 

A lire aussi :

Zoom sur les spots de surf de Biarritz

Instant lecture : la passion du surf aux quatre coins du monde


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction