Le Pérou, le paradis du rafting

Samedi 9 décembre 2017 à 15h33

Traversé par de nombreuses rivières dont cinq principales qui parcourent près de 7 000 kilomètres à travers le pays, le Pérou est un véritable paradis pour les amateurs de rafting.


Cusco River / Facebook @PeruAdventureTrips

Introduit au Pérou par l’aventurier polonais Yurek Majcherzyck et ses amis, qui ont réussi à vaincre le fleuve Colca et ses 300 rapides après plusieurs tentatives, le rafting est de plus en plus pratiqué par la population locale sur les rivières et les fleuves du pays. Les plus appréciées pour la discipline ? La rivière Tambopata, la rivière Colca, la rivière Cotahuasi et la rivière Urubamba.

La rivière Tambopata, la plus spectaculaire du Pérou

Située à cheval sur les régions de Puno et de Madre de Dios, la rivière Tambopata est considérée par beaucoup comme le circuit de rafting le plus spectaculaire du pays. Au départ de Punita Punku, le parcours, qui propose des rapides de classes III et IV, traverse de magnifiques forêts tropicales luxuriantes jusqu’à la plaine amazonienne de Madre de Dios, en passant par le Parc National de Bahuaja Sonene et la réserve de Tambopata. Praticable de mai à octobre, la rivière traverse la région inhabitée la plus grande du pays. Comptez environ huit jours pour boucler le parcours dans sa totalité.

La rivière Colca, la plus connue

Célèbre pour ses 300 rapides, la rivière Colca, qui sillonne l’une des canyons les plus encaissés au monde, est incontestablement la plus connue du pays. Le parcours, qui part du village de Chivay, traverse sur une quarantaine de kilomètres une zone située entre Cabanaconde et Tapay. À noter qu’il faut environ deux jours pour descendre la rivière.

La rivière Cotahuasi, théâtre du Festival éponyme       

Théâtre du Festival éco-sportif de Cotahuasi qui y a lieu chaque année la première semaine de mai, la rivière Cotahuasi, qui propose des rapides de classe III et IV, traverse l’un des canyons les plus profonds d’Amérique. Débutants s’abstenir.

La rivière Urubamba, l’une des plus fréquentées

Situé au cœur de la Vallée Sacrée, le parcours de la rivière Urabamba est l’un des plus fréquentés par les amateurs de rafting car il propose plusieurs sections de classes différentes. Entre mars et décembre, la section la plus indiquée se trouve du côté de Cusipata, ou dans la zone plus agitée de Chiquicahuana, où l’on trouve des rapides de classe IV.

 

A lire aussi :

5 bonnes raisons de se mettre au kitesurf

Zoom sur le kneeboard !


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction