Eric Peron : Objectif Rio 2016

Mardi 18 décembre 2012 à 09h50

Mots clés : , ,

Après Franck Cammas et Olivier Backès, qui sera associé à Ingrid Petitjean, c’est au tour d’Eric Peron d’annoncer sa volonté de participer aux Jeux Olympiques de Rio en Nacra 17.


Crédit photo: Alexis Courcoux

 Deuxième de la Transat AG2R et équipier victorieux du Tour de France à la Voile à bord de TPM en 2012, Eric Peron, grand habitué du circuit Figaro Bénéteau, ambitionne aujourd’hui de revenir à la voile olympique avec un objectif : représenter la France aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016 et décrocher une médaille. S’il a tourné la page olympique pour se concentrer sur la course au large il y a quelques années, Eric Peron revient aujourd’hui aux sources en se lançant dans une préparation olympique. Exit le 4.70 et le 49er, c’est à bord d’un Nacra 17, petit catamaran à foils rapide et spectaculaire qu’il espère signer son retour en force en double mixte. Ses navigations sur les Viper 16, bateaux d’entraînements retenus par l’Equipe de France, l’ont convaincu de revenir à ses premières amours. « Je me suis pris au jeu et je me suis posé les vraies questions, notamment celle de savoir ce que je voulais vraiment, commente Eric Peron. J’ai 32 ans et je me suis dis que c’est l’occasion ou jamais de caresser ce rêve olympique. J’ai la sensation d’avoir toutes les cartes en main, dans le bon ordre, pour cela. Je me sens prêt à aller jusqu’au bout. Et puis, les JO n’ont lieu que tous les quatre ans, alors je pourrai toujours refaire la Solitaire du Figaro en 2017 ! Je me sens mature pour mener à bien ce projet sur quatre années ». D'ici là, le skipper n'exclue pas de faire de la course au large en équipage en marge de sa préparation olympique, en multicoque ou en monocoque. « J’aimerais bien faire la Transat Jacques Vabre », nous confie-t-il.

 

Le nom de sa future équipière communiqué en début d'année

 

Pour l’heure, le nom de son équipière n’a pas été révélé. Une annonce devrait être faite en janvier ou février. « Nous faisons des essais, des tests, il faut que cela fonctionne sur l’eau mais aussi au regard des autres projets de chacun, car il y a 300 jours de navigation par an au programme, explique Eric Peron. C’est très exigeant une préparation olympique, et pas seulement au niveau du calendrier. Il y a beaucoup de facteurs à mettre en adéquation entre eux. Et il faut aussi bien s’entendre car de ce point de vue, ce sera un fonctionnement proche ». En attendant la livraison des deux premiers Nacra 17, une demi-douzaine de marins ont d’ores et déjà commencé les entrainements à l’Ecole Nationale de Voile de Quiberon à bord de Viper 16 sous la houlette de Franck Citeau. Et pour le moment, le jeu reste ouvert. « Il y a bien sûr des régatiers expérimentés, mais sur ce support et en double mixte, nous partons tous au même niveau », souligne Eric Peron.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction