Plus de 4.000 personnes coincées sans WC ni électricité au large du Mexique

Jeudi 14 février 2013 à 09h24

Les 3143 passagers du Carnival Triumph et ses 1086 membres d’équipage sont coincés depuis dimanche dans le golfe du Mexique, à bord du paquebot en panne.


Le Carnival Triumph est privé d'électricité depuis dimanche soir. Photo Scott L sous licence Creative Commons.

Ce devaient être des vacances de rêve. Les 4.000 passagers du paquebot de croisière Carnival Triumph vivent un tout autre scénario : ils sont en effet coincés depuis dimanche à bord du bateau de 272 mètres de long, qui dérive, en panne, dans le Golfe du Mexique.

La panne a été provoquée par un incendie en salle des machines qui a privé le mastodonte d’acier de tout moyen de propulsion. Personne n’a été blessé à bord mais les infortunés passagers devront patienter jusqu’à ce jeudi pour que le bateau soit remorqué jusqu’à Mobile, dans l’Alabama, selon les informations de nos confrères du New York Times.

L’attente a semblé tourner au cauchemar pour les passagers et membres d’équipages puisque sans moteur, le bateau est privé de moyen de propulsion mais aussi de générateur d’électricité : donc pas d’air conditionné, pas d’électricité et pire plus de système d’évacuation des eaux noires des toilettes. L’équipage a donc dû distribuer des sacs en plastique aux passagers pour pallier aux WC bouchés. Selon Brent Nutt, un Américain interrogé par CNN et dont l’épouse est à bord, l’odeur serait tellement ignoble que les gens "vomissent partout". Par ailleurs, Pour pouvoir se restaurer, les 3.143 passagers et 1.086 membres d’équipage doivent faire la queue pendant plus d’une heure.

De son côté, la compagnie de croisières Carnival Cruise Lines, propriétaire du bateau, a assuré que "l’ambiance générale" à bord était "bonne". Le croisiériste avait initialement pensé détourner le navire vers le port de Progresso dans le Yucatan puis rapatrier les passagers par avion vers les Etats-Unis. Mais cette solution n’a pas été retenue pour des raisons administratives : 900 passagers voyageaient sans passeport, le navire, embarquant essentiellement des Américains, qui réalisaient une mini-croisière de quatre jours avec une unique escale dans l’île de Cozumel, où les documents d’identité ne sont pas obligatoires. Par ailleurs, les forts courants dans le Golfe du Mexique ont fait dériver le paquebot de 90 milles depuis dimanche… en direction des Etats-Unis. Il a donc été demandé à deux remorqueurs de ramener les infortunés vacanciers directement sur le sol américain.
 




SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction