La deuxième vie des bateaux de course

Lundi 11 mars 2013 à 11h32

Mots clés : , ,

 Après des années de bons et loyaux services, nombreux sont les bateaux de course qui terminent dans un hangar ou à l’abandon. Alain Gautier et Sensation Océan ont décidé de donner un autre destin à trois d’entre eux.


Crédit photo : Julien Girard - Sensation Océan

 Tout a commencé en 2006 par une rencontre entre un publicitaire lyonnais, Brice Lavirotte, qui souhaitait ouvrir le monde de la course au large à celui des entreprises et des particuliers et Alain Gautier, qui, de son côté, se désolait de voir certains anciens bateaux de course laissés à l’abandon. « J’ai toujours trouvé ça incroyable de voir des bateaux rester pendant des années sur des terre-plein. Ce sont des engins magnifiques, nous confie Alain Gautier. Quand l’ORMA a capoté, beaucoup de Multi 60’ se sont retrouvés accrochés au plafond dans leurs bases techniques. L’objectif de Sensation Océan est de ne pas laisser les bateaux à l’abandon et de faire découvrir la voile de compétition aux particuliers et aux entreprises ». Une fois le projet monté, Alain Gautier achète l’ex-Trinitaine pour le louer à la journée à des entreprises pour des opérations de relations publiques, avant de le revendre il y a trois ans et d’intégrer son ancien Foncia, plus récent à la structure. « Nous voulons proposer quelque chose de moderne aux clients, pas les promener sur des bateaux qui n’avancent pas. Les bateaux sont toujours configurés comme pour les courses, poursuit Alain Gautier. On limite le nombre de personnes à bord afin de préserver les sensations et la qualité de navigation ». Sur une sortie normale, il est possible d’embarquer neuf personnes, en plus de l’équipage composé de trois personnes. A la barre, Alain Gautier ou Jean-Baptiste Dejeanty, secondés ou remplacés par des marins confirmés tels que Thierry Duprey du Vorsent, Mayeul Riffet ou encore David Forveille. Sur les deux compétitions auxquelles les bateaux participent, le Tour de Belle-Ile et le Tour de l’Ile de Groix, le nombre de personnes embarquées est réduit à sept. « On mise sur le plaisir et la performance, pas sur le gain. On veut faire plaisir aux gens ». Aujourd’hui, Sensation Océan gère trois bateaux : l’ex-Foncia qui porte désormais le nom de Sensations, l’ex-Groupe Maisonneuve de Jean-Baptiste Dejeanty rebaptisé Galiléo, et l’ex-Club Explorer de Bruno Peyron, qui a couru la dernière Route du Rhum avec Servane Escoffier.

 


Ainsi, les bateaux naviguent de mi-avril à mi-octobre, comme les bateaux de course. L’an dernier, Sensation Océan a organisé 50 sorties à bord des trois bateaux, pour un total de 579 participants. « Quand on a démarré, les entreprises représentaient le plus gros de notre clientèle, mais depuis 2009, c’est l’inverse, précise Alain Gautier, ravi de continuer à naviguer sur son ancien bateau. On a beau dire, un ORMA, c’est un bateau génial qui démarre vite, qui vole. Je prends du plaisir à naviguer dessus et les gens qui viennent sont heureux. C’est une super expérience pour eux, et ça permet de continuer à faire naviguer ces bateaux fantastiques ». Sensation Océan propose plusieurs solutions aux entreprises autour de la navigation, telles que du team building ou l’organisation de régates. Plusieurs formules existent, de la demi-journée au week-end entier. « On va où le vent nous mène. Avec 15 nœuds de vent, on peut aller à 30 nœuds, donc on est vite à Belle-Ile. Sur une journée complète, on peut aller plus loin. On embarque une personne de moins pour permettre aux gens de participer aux manœuvres, de barrer ou de wincher». Ainsi, Sensation Océan offre à ces bateaux une 2e vie après leur retraite sportive, tout en permettant à des marins en herbe de réaliser un rêve : naviguer sur un bateau de course. 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction