Le Dragon Boat a le vent en poupe

Samedi 18 mai 2013 à 11h00

Mots clés : ,

A l’approche de la Fête du Nautisme, organisée les 25 et 26 mai par la Fédération des industries nautiques (FIN), le Figaro Nautisme vous propose de découvrir chaque jour une pratique qui a le vent en poupe. Après le kitesurf vendredi, nous partons à la découverte du Dragon.


Encore en plein développement dans l’Hexagone, le Dragon Boat est une embarcation ancestrale originaire de Chine. La légende veut qu’il y a plus de 2.000 ans, dans un royaume Chu du sud de la Chine, un poète ayant critiqué la corruption du royaume se soit fait expulser avant de se jeter dans la rivière Milo. Au lieu de le dévorer, les poissons auraiet pris la fuite en entendant les bateaux de pêcheurs venus lui porter secours. Depuis ce jour, l’événement est commémoré mi-juin dans bon nombre de régions chinoises, faisant du Dragon Boat un véritable sport de masse en Chine. Cette pratique aurait pu se cantonner à la Chine si l’Office du Tourisme de Hong-Hong n’avait pas eu l’idée d’organiser un festival de Dragon Boat au milieu des années 70 pour promouvoir son territoire. Les images de la manifestation ont rapidement fait le tour du monde. Plus de 20 ans plus tard, la discipline s’est démocratisée dans le monde. Si la Chine reste de loin le pays comptant le plus de pratiquants, le Dragon Boat a connu un développement fulgurant en Europe, aux Etats-Unis et en Australie, avec en tête de file l’Allemagne, la Norvège et la Grande-Bretagne. Il faudra attendre les années 90 pour que la discipline arrive en France, et 2005 pour qu’elle se commence à se développer. Aujourd’hui, elle suscite un engouement de plus en plus important.


Un sport d’équipe

Embarcation propulsée à la pagaie et dirigée par un barreur et sa gouverne, le Dragon Boat accueille à son bord un barreur debout à l’arrière, deux rangées de huit pagayeurs et d’une personne au tambour à l’avant qui donne la cadence. Une vingtaine de clubs se sont montés en France. « Le Dragon Boat est une activité assez accessible vu la grande stabilité du bateau. La seule condition est de savoir nager. Par contre, cela demande un effort assez important car un Dragon Boat pèse 250 kg à vide et mesure 12 m de long pour 1,20 m de large, nous explique Sylvain Munier, responsable de l’équipe de Dragon Boat d’Annecy, qui travaille également chez Dragon Boat Attitude. La force, c’est le groupe. C’est l’équipe qui est mise en valeur et non l’individu ». En France, on recense quelque 500 pratiquants réguliers et 2.000 pratiquants occasionnels. Un Championnat de France comprenant trois dates est même organisé, ainsi que deux festivals, l’un à Annecy, l’autre à Divonne-les-Bains. Ce dernier réunit 30 équipes.


Les sites proposant la découverte de cette activité pendant la Fête du Nautisme : Yacht Club Grenoble Charavines (Isère – 38), Nack (Loire-Atlantique – 44), Gravelines Station Nautique (Nord – 59), Communauté d’agglomération du Boulonnais (Pas de Calais – 62).

 

LIRE AUSSI : 

Le site de la Fête du Nautisme

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction