Route des Princes - Adieu Lisbonne

Dimanche 16 juin 2013 à 18h33

Après les Multi50 hier, les MOD70 et le Maxi80 se sont élancés à leur tour, à 15 heures ce dimanche, pour leur deuxième étape off-shore de la Route des Princes. Après un petit parcours de six milles entre la place du Commerce et le pont du 25 avril, les multicoques ont mis le cap vers la sortie du Tage pour attaquer le plus gros morceau de l'épreuve : 990 milles entre Lisbonne et Dublin - Dùn Laoghaire, via le phare du Fastnet, dont la plus grande difficulté sera sans conteste le passage du cap Finisterre où les équipages vont devoir négocier au mieux le passage d'une dépression. Un passage délicat, programmé demain matin, qui sera sans conteste l'un des moments clés de ce deuxième acte.


Après deux jours de régates in-shore dans un décor à couper le souffle, en plein coeur de la capitale Portugaise, les MOD70 se sont envolés, cet après-midi, en direction de Dublin - Dún Laoghaire, terme de la deuxième course off-shore de la Route des Princes, dont le coup d'envoi a été donné, comme prévu, à 15 heures (heure française) précises. Si Virbac-Paprec 70 de Jean-Pierre Dick a été le plus prompt à s'élancer, très vite Spindrift skippé par Yann Guichard – débarqué à Lisbonne trois heures seulement avant le départ, après deux jours passés en Suisse pour disputer le Bol d'Or en D35 – s'est emparé des commandes. C'est lui qui a bouclé en tête le petit aller et retour de six milles entre la place du Commerce et le pont du 25 avril, et c'est lui encore qui a viré le premier la bouée C1 positionnée au sud-ouest de Cascais, décrochant ainsi le premier point de bonus spécial de cette deuxième étape. Une étape qui ne s'annonce pas aussi simple qu'il n'y parait. « Ce ne sera pas du tout du tout droit. Sur cette étape, la navigation sera cruciale » rappelait justement Pascal Bidégorry, en charge de ce poste à bord de Sprindrift.

De fait, si, pour l'heure, les quatre MOD70 et le Maxi80 Prince de Bretagne profitent d'un grand soleil et d'un flux de nord nord-ouest d'une petite quinzaine de noeuds pour attaquer la remontée vers le cap Finisterre, dès cette nuit, ils vont changer assez radicalement de décor. Une dépression se situe actuellement au large de la pointe nord-ouest de la péninsule ibérique et va donc engendrer du mauvais temps et des vents forts sur leur route, dans les heures qui viennent. Les équipages se préparent donc à négocier au mieux ce système. La bonne nouvelle, c'est qu'ils devraient pouvoir passer dans son est et ainsi éviter le gros du coup de chien. Pour autant, ça risque tout de même de secouer un peu à bord des bateaux puisque 20-25 noeuds fichiers sont annoncés. Mais le plus délicat, pour les marins, sera d'ajuster le plus précisément possible les trajectoires et de déclencher les manoeuvres au bon moment afin de rester au plus près du centre de la dépression et entamer un virage à gauche le plus rapidement possible sans pour autant trop s'en rapprocher au risque de tomber dans la molle et de se laisser distancer par ses camarades de jeu. Des camarades qui fileraient alors sans doute déjà au reaching, vers le rocher du Fastnet. Affaire à suivre donc.

Ordre de passage à la bouée C1, première marque de parcours obligatoire :

1. Spindrift (Yann Guichard) à 17h07'00'
2. Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) à 17h07'40''
3. Oman Air-Musandam (Sidney Gavignet) à 17h10'05'
4. Prince de Bretagne (Maxi 80 Prince de Bretagne) à 17h25'00''
5. Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick) à 17h29'00"

 

Les Multi50 déboulent à l'entrée du golfe de Gascogne
22 noeuds... les compteurs s'affolent pour les quatre Multi50 ! Poussés par un vent de sud sud-ouest qui ne cesse de fraîchir (25 noeuds), les quatre équipages avalent la première partie du parcours Lisbonne-Dublin Dún- Laoghaire pied au plancher. Actual, FenêtréA-Cardinal et Arkéma – Région Aquitaine ont doublé le cap Finisterre en milieu de journée et se situent ce soir à la latitude de la Corogne. Autant dire qu'ils n'ont pas perdu de temps ! Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération tente de combler son retard de plus de 100 milles par rapport au leader Actual, et reprend des couleurs depuis le début de l'après-midi. Il pointait à 17 noeuds de vitesse au dernier classement. Déjà, des stratégies se dessinent entre les partisans de l'est (Actual) et de l'ouest (FenêtréA-Cardinal, Arkéma-Région Aquitaine). Dans les heures à venir, le système météo compliqué et variable en force et en direction, laisse présager un joli casse-tête à la table à cartes, et beaucoup de manoeuvres sur le pont.

Classement de 16 h
1 : Actual (Yves le Blevec) à 791,78 milles de l'arrivée
2 : FenêtreA-Cardinal (Erwan Le Roux) à 15,13 milles
3 : Arkema – Région Aquitaine (Lalou Roucayrol) à 37,54 milles
4 : Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération (Gilles Lamiré) à 109,87 milles
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction