L'Atlantique Nord en ligne de mire pour Bruno Sroka

Lundi 24 juin 2013 à 11h59

Mots clés : ,

Après la Manche, le golfe d’Aqaba ou encore le cap Horn, Bruno Sroka, triple vainqueur de la coupe du monde de kitesurf se lance une série de nouveaux défis : le record France-Irlande, la transméditerranée et une traversée entre New York et la Bretagne.


Aucun défi de semble impossible à relever pour celui qui depuis toujours a choisi de vivre ses rêves plutôt que de rêver sa vie. Cette fois, Bruno Sroka s’est fixé un programme sur trois ans comprenant le record France-Irlande, la Transméditerranée en 2014 et la traversée de l’Atlantique au printemps 2015. Le stand-by pour France-Irlande débutera le 1er juillet. « Ces tentatives constituent une suite logique dont le but ultime est la traversée de l’Atlantique. France-Irlande me permettra de valider les distances que je peux parcourir en une journée. J’ai besoin d’analyser les problèmes en amont pour réaliser mes projets, nous explique-t-il. Cela me servira à évaluer mon état physique. Tout se passera sur la même journée, en partant très tôt le matin et en arrivant avant la fin du jour, c’est une petite pression supplémentaire ». Il s’attaquera ensuite à la Méditerranée, entre la France et Carthagène au courant de l’été 2014 sur un parcours d’environ 500 milles, avant de traverser l’Atlantique en 2015. Chaque défi servira donc d’entraînement au suivant.


Soutenu par l’Office du tourisme Irlandais qui souhaite promouvoir des valeurs communes tout en mettant en valeur les sports de glisse en Irlande et la Baie de Saint-Brieuc dont il est l’ambassadeur, Bruno Sroka s’élancera de l’Aber Wrac’h, en Bretagne, en juillet prochain, mettant le cap sur Crosshaven, situé dans la baie de Cork, en Irlande. Pour ce nouveau défi, Bruno Sroka sera accompagné d’une équipe qui le suivra à bord d’un semi-rigide tout au long des 240 milles, qu’il devrait parcourir en environ 17 heures, à une moyenne de 15 nœuds. « Je ne monterai pas sur le bateau accompagnateur qui sera là pour la sécurité, l’avitaillement et les médias. Je cherche une solution pour ne pas avoir à monter sur le bateau, même pendant la traversée entre New York et la Bretagne ». Si l’objectif de France-Irlande est d’établir un record, ce n’est pas le cas de la Transméditerranée. « Sur la Transméditerranée, je ne suis pas sur une optique de timing précis mais cette traversée sera intéressante pour coordonner les changements de supports mais également mon équipe. Cela devrait me prendre entre trois et quatre jours. Il est primordial de supprimer toutes les choses aléatoires qui font qu’à un moment, tu vas à l’échec. Il faut tester tous les scénarios possibles », précise Bruno Sroka. Pour cette traversée, il cherche un budget de 100.000€, entre 500 et 600.000€ pour la transatlantique. « C’est un gros projet sur plusieurs années. Je vais devoir travailler avec un chantier pour adapter le support. Cela demande de la recherche technologique, des tests, mais également des entraînements. L’idéal serait de trouver des partenaires qui me suivent sur deux ans pour qu’il y ait une suite logique. Je cherche un partenaire principal, mais si plusieurs partenaires adhèrent au projet, je ne suis pas contre, loin de là ». Bruno Sroka consacrera 90% de son temps cette année à cette nouvelle aventure et ne disputera que le championnat du monde, afin de garder un pied dans le circuit et de faire une veille compétitive.

 

LIRE AUSSI : 

France-Irlande en kitesurf, le nouveau défi de Bruno Sroka


 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction